Menu Close

Articles on pollinisateurs

Displaying all articles

Une feuille de betterave, infectée par le virus de la jaunisse de la betterave, est photographiée dans une exploitation betteravière à Oye-Plage, dans le nord de la France, le 4 août 2020. Denis Charlet / AFP

Néonicotinoïdes, un débat qui réduit la nature à sa valeur financière

De part et d’autre, les arguments sont centrés sur la question des pertes et bénéfices liés à l’usage ou non de ces insecticides. Mais les modèles sociétaux défendus sont radicalement opposés.
Seules les abeilles femelles peuvent piquer. Serafima Antipova / Shutterstock

Pénélope : « Les abeilles sont-elles conscientes qu’elles vont mourir si elles piquent ? »

Saviez-vous que seules les femelles peuvent piquer ? S’il est difficile de déterminer si les abeilles ont une conscience, il est possible d’expliquer pourquoi elles attaquent au péril de leur vie.
Le Psithyre vestale (Bombus vestalis), qui butine ici un chardon-marie dans le parc de Belleville (XXe arrondissement de Paris), est un bourdon « coucou » : un intrus qui s’installe dans le nid du bourdon terrestre. Vincent Zaninotto

À Paris, le retour des pollinisateurs sauvages

Les confinements ont réaffirmé la place des insectes pollinisateurs sauvages dans la capitale.
Les abeilles produisent des alvéoles d'une forme “parfaite”. CRStocker / Shutterstock

Pourquoi les abeilles sont bonnes en maths

Les abeilles sont de remarquables mathématiciennes. Plus précisément, ce sont d’admirables géomètres et d’économes maçons !
Une abeille butine un jasmin au printemps, au Salvador, début octobre 2020. Yuri Cortez / AFP

Les insectes, ces super-héros

Les insectes, dont le nombre n'a cessé de décliner ces quarante dernières années, sont indispensables pour notre sécurité alimentaire et le maintien de la biodiversité.
Face au changement climatique, l’odeur du romarin se modifie, ce qui affecte la quantité et la qualité du romarin. Grégoire Lannoy

Changement climatique : les abeilles déboussolées par la nouvelle odeur des fleurs

À mesure que les conditions climatiques se modifient, les plantes voient leur odeur altérée, avec des conséquences directes sur la pollinisation, notamment par les abeilles.
Bientôt plus de libellules ? Marko Blazevic/Unsplash

Qu’est-ce qui tue les insectes ?

Une toute récente étude fait état d’une disparition massive des populations d’insectes. Une très mauvaise nouvelle pour la biodiversité.
Les abeilles sauvages et domestiques pollinisent un tiers des plantes que nous consommons. Simon Klein

Vingt ans après le début de l’effondrement des colonies, comment se portent les abeilles ?

Depuis les premières constatations du déclin des abeilles, la recherche a réalisé d’importants progrès dans l’identification des causes de ce phénomène et les moyens de l’enrayer.
Les abeilles sont des pollinisateurs majeurs, essentiels à la plupart des plantes que l’on trouve en France. Ici, une anthidie (Anthidium spp.) butinant la lavande. Benoît Geslin

Abeilles en danger : n’oublions pas de protéger les espèces sauvages

Si l’on connaît bien l’abeille domestique, on compte plus de 20 000 espèces d’abeilles sauvages dans le monde ! Encore mal connues, elles sont pourtant essentielles aux écosystèmes.

Top contributors

More