Menu Close

Articles on stress post-traumatique (TSPT)

Displaying 1 - 20 of 43 articles

Des enfants ukrainiens s'entraînent aux arts du cirque, à Budapest, en Hongrie, le 22 mars 2022. Une centaine d'entre eux, accompagnés de leurs entraineurs, ont fui les villes assiégées de Kharkiv et de Kyiv au milieu des bombardements russes. (AP Photo/Anna Szilagyi)

L’art au secours des enfants ukrainiens

Des programmes humanitaires intégrant l’art et les pratiques artistiques sont conduits auprès des enfants ukrainiens afin de les aider à surmonter leurs traumatismes.
Figure 1 - Première guerre de Tchétchénie (1994-1996). [Anonyme] : «Tout est en feu» in "J’ai dessiné la guerre. Le regard de Françoise et Alfred Brauner", Rose Duroux et Catherine Milkovitch-Rioux (dir.), Pubp, 2011, p. 138

Comment les dessins d’enfants racontent la guerre et l’exil

Témoignant des effets dévastateurs des conflits sur le psychisme des jeunes victimes, les dessins d’enfants sont aussi un outil pour faire valoir leurs droits, et des sources pour les historiens.
Les décisions d’orientation et les activités qui lui sont associées peuvent être perçues comme anxiogènes par les élèves. Shutterstock

Sur Parcoursup, les émotions des lycéens influencent leurs choix

Parcoursup, la plate-forme d’admissions post-bac, obéit en apparence à une logique purement rationnelle. Mais les émotions sont bel et bien au cœur de ce dispositif d’orientation. Comment les gérer ?
Si la première préoccupation dans les centre d’hébergement d’urgence est de fournir une assistance matérielle, le soutien psychologique ne doit pas être oublié. Stéphane de Sakutin / AFP

Pourquoi il faut développer les suivis psychologiques en centre d’hébergement d’urgence

Les conséquences de la non prise en charge psychologique des personnes accueillies dans les centres d’hébergement d’urgence peuvent être graves, pour elles et pour les autres. Enquête de terrain.
Pendant des jours, pompiers et forces d'intervention envoyées sur le site du Wordl Trade Center vont être confrontés aux fumées toxiques résultant de l'effondrement des Trous. Mike Goad / Library of Congress

Amiante, métaux lourds… Comment l’attentat du World Trade Center tue encore 20 ans après

Au-delà du drame immédiat, le 11 Septembre a aussi eu un impact biologique plus insidieux : le nuage de poussière soulevé par la chute du World Trade Center a contaminé 500 000 de personnes.
Peinture de l'artiste Manju Shandler présentée lors de l’exposition « Rendering the Unthinkable : Artists Respond to 9/11 » au mémorial du 11 septembre, en 2016 à New York. Spencer Platt / Getty Images North America / Getty Images via AFP

Comment le 11 Septembre s’est imprimé dans nos mémoires

Les attentats du World Trade Center n’ont pas seulement bouleversé les relations géopolitiques. Dans le domaine de la recherche sur la mémoire, il y a aussi un avant et un après 11 septembre 2001.
Dans certains cas, des rêves récurrents qui émergent durant l’enfance peuvent même persister jusqu’à l’âge adulte. (Shutterstock)

Être pourchassé, perdre ses dents, tomber… Ce que la science dit des rêves récurrents

Les rêves aident à réguler nos émotions et à nous adapter aux événements stressants. Un contenu répétitif pourrait représenter une tentative infructueuse d’intégrer des expériences difficiles.
Les traumatismes vécus dans l’enfance modifient l’expression des gènes. Shutterstock

Les maltraitances de l’enfance laissent des cicatrices dans l’ADN

Les traumatismes marquent l’ADN. Ces modifications « épigénétiques », transmissibles à la descendance, changent l’activité de certains gènes. Elles pourraient prédisposer à certaines affections.
Des soldats américains se déploient en Afghanistan. Les avocats jouent un rôle de plus en plus vital lorsqu’il est question de décider qui vivra et qui mourra dans les zones de conflit d’aujourd’hui. Shutterstock

Un « pouvoir presque divin » : ces avocats qui décident qui vivra et qui mourra dans les zones de guerre

Les avocats militaires m’ont raconté comment ils doivent prendre des décisions en une fraction de seconde qui mettent en balance des variables militaires et des vies humaines.
La ville de Stepanakert, capitale du Haut-Karabakh, photographiée le 27 novembre 2020, après plusieurs semaines de combats meurtriers. Karen Minasyan/AFP

Le Haut-Karabakh aux prises avec les séquelles de la guerre : la vie sur fond de nouveau statu quo

La défaite militaire face à l’Azerbaïdjan annonce une période de grande incertitude pour les Arméniens du Haut-Karabakh, dont le quotidien est marqué par la destruction, le deuil, mais aussi l’espoir.
Rassemblement commémoratif devant la salle de concert Le Bataclan, l’un des lieux attaqués lors des attentats du 13-Novembre (Paris, le 13.11.2019). Stéphane de Sakutin / AFP

13 Novembre et traumatisme : « La mémoire collective influence profondément la mémoire individuelle »

Les attentats du 13 Novembre ont créé un traumatisme tant dans la mémoire collective que dans les mémoires individuelles. Comprendre les mécanismes à l’œuvre permettra de mieux aider les victimes.
Les travaux en sciences de gestion suggèrent notamment une reprise sur un rythme de travail progressif. Sorapop Udomsri / Shutterstock

La gestion du stress des salariés, le grand enjeu du post-confinement en entreprise

Le management devra traiter les problématiques de l'anxiété du retour après plusieurs semaines loin des locaux, ainsi que la peur d'être contaminé par un virus toujours en circulation.
Le confinement éprouvé par les individus libres judiciairement par ailleurs a souvent été comparé au régime d'isolement dans les prisons. Rostyslav Savchyn/Unsplash

Confinement et prison : une comparaison qui masque les réalités de la détention

La comparaison du confinement à l’incarcération semble s’accompagner d’un aveuglement aux profondes inégalités parmi les situations de confinement et ce qu’elles recouvrent.

Top contributors

More