Artículos sobre Afrique

Mostrando 81 - 100 de 454 artículos

Le professeur et épidémiologiste Salim Abdool Karim lors d'une ‘marche pour la science’ à Durban, en Afrique du Sud le 14 avril 2018 and Global Laboratories. Rajesh Jantilal/AFP

Diaspora et mobilité : enrichir la recherche africaine

La mobilité des étudiants africains est essentielle au développement d’une pensée intellectuelle africaine fondée sur l’échange avec la diaspora et l’engagement des universitaires africains.
Des personnes fuyant leur domicile, à Beira au Mozambique, après le passage du cyclone tropical Idai. Denis Onyodi/IFRC

Idai, cyclone sans frontières

Les tempêtes récentes alertent tristement sur l’avenir des cyclones tropicaux dans la région, qui risquent de s’intensifier sous l’influence du changement climatique.
En RDC, des équipes mobiles mènent des campagnes de diagnostic, comme ici en juin 2018. Neil Brandvold/DNDi

Un médicament sans brevet pour vaincre enfin la maladie du sommeil

L’histoire du tout nouveau médicament contre la maladie du sommeil mérite qu’on s’y arrête. Elle illustre la puissance des innovations « en communs » dans le domaine de la santé publique.
Manifestations d'étudiants à Alger, le 12 mars 2019, au lendemain de l'annonce du retrait d'Abdelaziz Bouteflika. Ryad Kramdi/ AFP

En Algérie, la longue marche de la société civile

Le regard sur la société civile, hors du champ politique, permet d’éclairer la situation et la capacité de la société algérienne à prendre les choses en main et à agir, quand le pouvoir n’agit pas.
Le président malien, ré-élu en 2018, Ibrahim Boubacar Keita arrive à la mosquée centrale de Bamako durant l'Aïd 2018. AFP

Au Mali, religieux et stars des médias bataillent pour capter l’opinion

Quelle a été l’influence des associations islamiques et de leurs représentants dans le débat public au Mali ? Et qui aujourd’hui leur oppose un autre discours ?
A Alger, le 5 mars 2019. Ryad Kramdi/ AFP

Les étudiants algériens, clés du changement

La participation des étudiants au mouvement de protestation est déterminante pour sa dynamique. Cette population porte aussi en elle des transformations sociales profondes et à long terme.
Les manifestations contre un renouvellement du mandat du président Boutlefika permettront-elles un renouveau de la société algérienne? RYAD KRAMDI / AFP

Algérie : les femmes à la conquête de l’espace public

Le réveil de la société civile prend un autre tour pour les femmes algériennes et fait désormais émerger un nouvel horizon sur le plan des libertés individuelles.
Des sandales de jeunes filles sont éparpillées devant l'université technique et scientifique pour filles, Dapchi, Nigeria, 22 février 2018, après un rapt et raid d'un groupe dirigé par Boko Haram. AMINU ABUBAKAR / AFP

Esclavagisme, razzia, tueries : les inspirations locales de Boko Haram

Et si Boko Haram puisait sa violence non pas dans le terrorisme islamique contemporain mais dans une histoire régionale meurtrière qui a eu un écho puissant au tout début du XXᵉ siècle ?
Un groupe de travailleurs immigrés à Doha, au Qatar. Alex Sergeev/Wikimedia

Où sur Terre y a-t-il le plus d’immigrés ?

Dans quels pays les immigrés sont-ils les plus nombreux ? De quels pays sont-ils issus ? De façon plus générale, comment les immigrés se répartissent-ils à l’échelle de la planète ?
Des étudiants mobilisés à l'université d'Alger contre Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, dont la santé s'est récemment aggravée. RYAD KRAMDI / AFP

Algérie, économie politique d’une rupture annoncée

Ce mouvement est-il un épiphénomène lié à la colère contre l’arrogance du pouvoir ou correspond-il à une réplique dans un contexte économique et social plus fragile que lors des « printemps arabes » ?
La fuite des cerveaux qui touche de nombreux étudiants africains fait appel à un double imaginaire du corps confronté au capitalisme et à la globalisation. Shutterstock

D'un imaginaire à un autre: quand fuite des cerveaux rime avec trafic d'organes

La diffusion sur les réseaux sociaux d’un article parodique sur les frais d’inscription à l’université a généré de multiples réactions chez les étudiants des pays francophones d’Afrique de l’Ouest.
La population algérienne est massivement descendue dans la rue, de façon pacifique et non violente pour protester contre le 5ème mandat du président Bouteflika. Ryad Kramdi/AFP

Algérie : quand la société civile renaît

Les manifestations non violentes contre le régime de Bouteflika ont ouvert l’espace public en Algérie, rappelant le besoin crucial d’une société civile libre et impliquée.
En 2016, sur un site d’extraction de cobalt en République démocratique du Congo. Junior Kannah/AFP

Du XIXᵉ siècle à aujourd’hui, des enfants dans l’enfer de la mine

Les conditions que connaissent des milliers d’enfants africains exploités dans les mines n’ont rien à envier à celles des tout jeunes ouvriers des pays industrialisés au XIXᵉ siècle.
Le site parodique tunisien LerPesse a largement diffusé un article selon lequel les étudiants africains devraient donner un rein en ‘caution’ pour venir étudier en France. LerPesse

« Un rein contre des études en France » : les enseignements d’une rumeur africaine

Un article parodique sur l’augmentation des frais d’inscription à l’université génère une série de rumeurs de trafic d’organes chez les étudiants des pays francophones d’Afrique de l’Ouest.

Principales colaboradores

Más