Articles sur industrie agroalimentaire

Affichage de 1 à 20 de 40 articles

Un moto-taxi transporte des sacs d’oignons au sein du plus grand marché à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest au Bénin, le 20 avril dernier. Yanick Folly / AFP

Crise alimentaire : cinq pistes pour fluidifier les approvisionnements en Afrique

Au-delà de la pauvreté, le continent souffre de la mauvaise circulation des denrées due aux défaillances des circuits commerciaux nationaux et intra-africains.
La généralisation des circuits courts se heurte à un obstacle majeur : le coût pour le consommateur final. Fred Tanneau / AFP

Après le Covid-19, comment « reterritorialiser » l’industrie agroalimentaire ?

La réorganisation des activités autour de l’échelon local, qui viendrait confirmer les tendances de consommation pendant le confinement, s’avérerait insuffisante à long terme.
En cas d'épizootie comme la grippe aviaire, les éleveurs peuvent perdre leur production. Hagen Simon / Shutterstock

Podcast : Foie gras et chapons, le parcours industriel de tous les risques

Réveillon chez le Pr Lévêque, épisode 3/3.
Dans ce secteur, le rapport de force face aux distributeurs reste très défavorable aux éleveurs, déjà exposés aux risques d'épizooties et aux frondes des défenseurs du bien-être animal.
Les ventes des fines tranches roses qui se dégustent sur canapé triplent à l’occasion des fêtes de fin d’année. Image Point Fr / Shutterstock

Podcast : Le saumon, dans les remous de l’industrialisation et de la mondialisation

Réveillon chez le Pr Lévêque, épisode 2/3. CC BY27,2 Mo (download)
L’industrie et le commerce et de ce poisson au cycle de vie si particulier s’inscrivent pleinement dans les grandes tendances de l’économie contemporaine.
L'entreprise Ynsect, situé à Dole dans le Jura, s'est spécialisée dans l'élevage d'insectes destinés à l'alimentation animale et aux engrais organiques. Sébastien Bozon/ AFP

Foodtech : la France s’organise pour combler son retard

Les pouvoirs publics cherchent aujourd’hui à structurer le secteur des entreprises qui allient technologies et alimentaire pour rattraper les pays anglo-saxons ou encore l’Allemagne.
Les utilisateurs de la plate-forme « C'est qui le patron ?! » vont évaluer 20 000 produits de grande consommation. Stelko / Shutterstock

Le consommateur est un travailleur comme les autres

Mais qui capte la valeur du travail gratuit que le consommateur est prêt à fournir de manière « responsable » ?
En cas d'offre publique de rachat, une entreprise peut convoquer une assemblée générale extraordinaire pour modifier rapidement les statuts et opposer aux intitiateurs une incompatibilité avec la raison d'être dont se sera dotée l'entreprise. Rawpixel.com / Shutterstock

Se prémunir des OPA hostiles, l’effet inattendu de la raison d’être des entreprises

Cette notion introduite dans la loi Pacte permet aux entreprises de se doter indirectement d’un nouvel argument pour résister aux éventuelles tentatives d’OPA hostiles.
Le degré de transformation des aliments industriels influe sur la santé. Shutterstock

Aliments ultratransformés : de quoi parle-t-on ?

Un nombre croissant d’études pointe les effets néfastes de la consommation d’aliments ultratransformés sur la santé. Mais sauriez-vous les reconnaître dans les rayons des supermarchés ?
0,99€ : le prix de cette brique de lait est le résultat d'un vote de consommateurs. Capture d'écran compte Instagram « C'est qui le patron ?! ».

« C’est qui le patron ? ! », les limites de l’injonction à la consommation responsable

Les initiatives comme « C’est qui le patron ? ! » ont un impact positif mais font porter au consommateur l’entière responsabilité du changement, oubliant les rôles de l’État et des grandes entreprises.
La loi Egalim votée en octobre 2018 encourage l’industrie agroalimentaire à valoriser ses pertes alimentaires par le don, notamment aux associations. Anne-Christine Poujoulat / AFP

Gaspillage alimentaire : des PME réduisent leurs pertes de 15 %

Lutter contre le gaspillage alimentaire implique pour les entreprises agroalimentaires de transformer certains processus de fabrication et de travailler à la valorisation de leurs pertes.
Les consommateurs peuvent percevoir les autres qualités des produits comme insuffisantes lorsque des avantages écologiques sont mis en avant. Yamix / Shutterstock

Pourquoi pense-t-on que les produits bio sont « moins bons » ?

Le consommateur estime inconsciemment que la poursuite d’un objectif de production bien précis se fait au détriment des autres caractéristiques du produit.
Les coopératives agricoles (ici, celle de Limours, en Île-deFrance), font face à des enjeux de plus en plus complexes. Lionel Allorge / Wikimedia

Faut-il recourir à des agences de conseil en vote pour gouverner les coopératives agricoles ?

Face à l’augmentation de la taille et de la complexité des coopératives agricoles, le recours à des agences indépendantes de conseil en vote peut constituer une solution.
Un partisan du candidat de l’extrême droite lors d’une manifestation de soutien à Rio le 21 octobre dernier. Carl de Souza/AFP

Avec Bolsonaro, l’agrobusiness contre l’Amazonie

La victoire annoncée du candidat d’extrême droite risque d’alimenter la fièvre expansionniste des éleveurs de bovins et des planteurs de soja, menaçant toujours plus la forêt amazonienne.
Marji Beach/Visualhunt

Sortir les producteurs laitiers de l’impasse

Depuis 2014, l’actualité est rythmée par les nombreuses manifestations de producteurs de lait, illustrant la gravité de la crise que traverse ce secteur. Pourtant, des solutions existent.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus