Menu Close

Articles on conjoncture économique

Displaying 1 - 20 of 36 articles

Aux États-Unis, plus de 4,3 millions de salariés ont démissionné au mois d’août 2021. Shutterstock

Le mystère de la « Grande démission » : comment expliquer les difficultés actuelles de recrutement en France ?

Outre le taux de chômage au plus bas, la pénurie de main-d’œuvre actuelle s’explique aussi par les politiques des entreprises et les nouvelles attentes des salariés.
L’économie française a fortement rebondi au troisième trimestre 2020, mais la croissance est restée proche de zéro en cumul sur les trois trimestres suivants. Joël Saget / AFP

Récession économique française : le creux est passé, mais les effets perdurent

Le rebond économique post-Covid reste vigoureux, mais les conséquences de la brutale chute de l’activité au deuxième trimestre 2020 continuent de plomber la croissance.
Dans de nombreuses zones économiques du monde, les entreprises anticipent un fort rebond de l’actualité dans les prochains mois. Shutter_M / Shutterstock

Climat des affaires : une deuxième vague presque indolore

Ce niveau de confiance indique une croissance à venir faible de l’économie française mais pas de risque de récession à court terme.
Des employés de l’avionneur Airbus manifestent contre le plan de suppression de 5 000 postes en France, en juillet 2020, à l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Georges Gobet / AFP

Emploi en Europe : les réponses des entreprises à la crise témoignent de fortes disparités sectorielles

Certaines entreprises ont mis en suspens les plans de restructuration prévus avant la crise, quand d’autres ont effectué des réductions d’emplois plus importantes qu’annoncées.
Avec le confinement de la moitié de la population mondiale, le secteur aérien a vécu une crise inédite à laquelle il aurait difficilement pu se préparer. Sergei Supinsky / AFP

L’inertie des organisations, obstacle au « monde d’après »

Les organisations se caractérisent par leurs difficultés à changer, tandis que les outils stratégiques postulent la continuité.
Selon la Coface, les défaillances d'entreprises devraient augmenter de 15% en 2020. (Ici, une rue commerçante de Lyon, le 16 mars). Philippe Desmazes / AFP

Commerce : le choc de trop ?

La crise a contraint l’État a adopté un dispositif législatif sans précédent pour venir en aide à un tissu économique déjà fragilisé par les grèves et le mouvement des « gilets jaunes ».
Début mars, les responsables financiers tablaient encore sur une progression moyenne d’environ 4% de leurs chiffres d'affaires pour l'année 2020. Aujourd'hui, le recul moyen anticipé se situe entre 4% et 6%. KieferPix / Shutterstock

Climat des affaires : une dégradation bien amorcée avant le confinement

Même si une récession plus grave qu’en 2008-2009 est désormais attendue, certaines entreprises avaient déjà anticipé un ralentissement en prenant notamment des mesures de désendettement.
Certains moteurs traditionnels de la croissance comme l’investissement en capital ou encore les exportations participent aujourd'hui négativement à la croissance. Christopher Sciacca / Shutterstock

Croissance aux États-Unis pour 2020 : le scénario de repli se précise

À quelques mois de la prochaine élection présidentielle, les leviers qui stimulent la croissance actuelle semblent atteindre leurs limites. Une récession devrait toutefois être évitée.
Alors que le besoin de main-d’œuvre est fort, les responsables financiers américains remettent en question l’attribution des permis de travail par loterie. Evgenia Parajanian / Shutterstock

Climat des affaires : l’attribution de la carte verte par loterie freinerait la croissance américaine

Les directeurs financiers américains estiment dans leur immense majorité que ce système complique leurs recrutements à l’heure où les besoins en main-d’œuvre deviennent cruciaux.

Top contributors

More