Menu Close

Articles on espionnage

Displaying 1 - 20 of 33 articles

De gauche à droite Angelica Garnett, Vanessa Bell, Clive Bell, Virginia Woolf, John Maynard Keynes and Lydia Lopokova. Virginia Woolf Monk's House photograph album

John Maynard Keynes, un personnage romanesque ?

Cette figure incontournable de l’économie politique n’était pas l’austère personnage que l’on se figure au premier abord.
Dans le dernier JamesBond, le héros s'est retiré en Jamaïque. Allociné

Connaissez-vous le vrai James Bond ?

Ornithologue spécialiste de l’avifaune des Caraïbes, le véritable James Bond est devenu un ami de Fleming, qui lui avait volé son nom… Mais Bond n’était-il vraiment qu’un spécialiste des oiseaux ?
Les services secrets de l'armée pakistanaise, ISI en anglais, jouent un rôle clé dans la coopération avec les talibans. Basit Shah/AFP

Le Pakistan et les talibans : les liaisons dangereuses

Alors que le Pakistan semble avoir atteint son objectif avec la victoire des talibans, son soutien aux fondamentalistes pourrait se retourner contre lui.
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président chinois Xi Jinping lors d'une session plénière au sommet du G20 à Osaka, au Japon, le 28 juin 2019. La Presse canadienne/Adrian Wyld

Chine, défense continentale, espionnage : les grands enjeux internationaux qui attendent le prochain gouvernement canadien

La modernisation du NORAD, l'hégémonie de la Chine en Indopacifique et la sécurité nationale sont les grands dossiers qui attendent le prochain gouvernement fédéral.
Les experts en sécurité peuvent fournir des informations précieuses sur les failles que des pirates informatiques pourraient exploiter. (Alexandre Debiève/Unsplash)

Devant l’explosion des cyberattaques, le Canada doit collaborer avec les experts en cybersécurité et non leur nuire

Les cyberattaques sont en augmentation. Le Canada doit travailler avec des experts en cybersécurité pour leur permettre d’identifier et de corriger les failles de sécurité.
Mette Frederiksen, la première ministre du Danemark, arrive au sommet européen à Bruxelles le 25 juin 2021, alors que son pays est sous le feu des critiques pour avoir aidé les services américains à espionner plusieurs dirigeants de l'UE. Olivier Matthys/AFP

Opération « Dunhammer » : le cheval de Troie danois en Europe

De récentes révélations sur l’espionnage par les États-Unis, avec l’aide danoise, de plusieurs hauts responsables européens jettent une lumière crue sur les pratiques de Washington vis-à-vis de l’UE.
Funérailles d'Anastassia, l'épouse d'Ivan le Terrible, en 1560, très probablement morte empoisonnée, comme l'indique peut-être la coupe qu'elle tient à la main. Chronique illustrée d'Ivan le Terrible, ou Chronique des Visages, vers 1570. Département des manuscrits, Bibliothèque nationale de Russie, Saint-Pétersbourg.

La mémoire empoisonnée de la Russie : aux origines de l’affaire Navalny

L’empoisonnement de l’opposant Alexeï Navalny s’inscrit dans une histoire longue de plusieurs siècles : des tsars à nos jours, le poison a été l’une des armes privilégiées des dirigeants russes.
Réseau de télécommunication au-dessus de la ville. NicoElNino / Shutterstock

Le smartphone, un espion dans notre poche ?

Les smartphones sont devenus un point de collecte majeur de données personnelles. Qui ces données intéressent-elles ? L’utilisateur peut-il contrôler ce flux d’informations ?
Photographie prise par des agents de la Stasi de transfuges présumés dans un restaurant abandonné dans le quartier de Kreuzberg, Berlin, en 1962. Stasi Records Agency Berlin/Bild

Derrière le mur de Berlin : les clichés fantômes pris par les appareils photo cachés de la Stasi

30 ans après la chute du mur de Berlin, des images de surveillance secrètes nous offrent un regard sans pareil sur la vie des gens qui tentent de s’échapper d’est en ouest.
Rassemblement dans un stade de Téhéran, le 11 juillet 2019, en faveur du port du voile. AFP

En Iran, des chercheurs étrangers qui dérangent

Les autorités iraniennes comprennent, à la rigueur, que des universitaires étrangers se passionnent pour l’archéologie ou la philologie mais toute recherche sur la société contemporaine est suspecte.
La frontière entre une « bonne » communication et une communication abusive est toujours relativement ténue… Fizkes/Shutterstock

« C’est du sérieux ! » : comment l’autorité s’exerce dans les conversations managériales

Une analyse des entretiens menés par les dirigeants de Renault au moment de l’affaire des faux espions, en 2011, met en lumière les techniques discursives pour, entre autres, imposer l’autorité.
La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis Nancy Pelosi et le président Donald Trump lors de son discours sur l'état de l'Union au Capitole des États-Unis, le mardi 5 février 2019, à Washington DC. D. Myles Cullen/Wikimédia

Où en est l’anti-trumpisme ?

Depuis le rapport du procureur Mueller qui réfute l'existence d'un accord entre Trump et les Russes lors de la campagne de 2016, le président américain profite d'une confiance retrouvée.
Le conseil d’administration de Nissan a révoqué Carlos Ghosn de son poste de président, jeudi 22 novembre. Frédéric Legrand - COMEO / Shutterstock

Chute de Carlos Ghosn : les raisons de la colère

Malgré ses succès, le dirigeant de Renault était contesté pour ses méthodes. Son arrestation, le 19 novembre au Japon, relance le débat sur le système de gouvernance des entreprises françaises.
John Maynard Keynes en 1915, entre Bertrand Russell (à gauche) et Lytton Strachey (à droite). Ottoline Morrell/Wikimedia

John Maynard Keynes et le cercle des espions

Si une multitude de personnalités ont côtoyé des membres des réseaux d’espionnage pro‑soviétiques, l’ironie et le hasard de l’Histoire veulent que Keynes ait été proche des deux à la fois.
La peur d'être espionné… qui conduit à l'autocensure. Pixabay/Wikimedia

Social cooling : comment enrayer la menace du refroidissement social

Pour savoir si vous êtes atteint par ce refroidissement, posez-vous simplement la question suivante : « Avez vous déjà hésité à cliquer sur un lien de peur que cela soit mal vu ou préjudiciable ? »
Le siège de la NSA, près de Baltimore (dans le Maryland).

Sécurité informatique : les leçons de l’affaire Kaspersky

Les services secrets russes ont-ils dérobé des données stratégiques à l'agence américaine NSA grâce au logiciel antivirus Kaspersky? Les autorités américaines en sont convaincues, Kaspersky dément.

Top contributors

More