Menu Fermer

Articles sur discrimination

Affichage de 41 à 60 de 195 articles

Si un algorithme est formé à partir d’un ensemble de données biaisées de décisions passées prises par des humains, il hériterait et perpétuerait les préjugés de ces humains. Shutterstock

« Un $ % de programme sexiste » : comment détecter et corriger les biais des IA

Une recherche propose une méthode pour éliminer les injustices générées par l’intelligence artificielle qui peuvent mettre à mal les entreprises.
Des militants lors d'une manifestation contre la traite des esclaves et le trafic d'êtres humains. Gulshan Khan/AFP via Getty Images

Pourquoi l’« esclavage par ascendance » subsiste encore au Mali

Malgré l’abolition de l’esclavage en 1905, ce fléau n’a pas totalement disparu au Mali, où les supposés « descendants » des esclaves d’antan continuent d’être catégorisés comme esclaves eux-mêmes.
Des Indiennes lors d'une manifestation contre les récentes réformes agricoles du gouvernement central, à Gurgaon, le 6 février 2021. Sajjad Hussain/AFP

Luttes féministes en temps de pandémie : leçons d’une campagne indienne

La pandémie met à nu les inégalités de genre et les exacerbe, mais elle suscite aussi des initiatives et des mobilisations spécifiquement menées par les femmes.
Des Marocaines lors d'une manifestation appelant à l'égalité des sexes à l'occasion de la Journée internationale de la femme à Rabat, le 8 mars 2015. Fadel Senna/AFP

Statut des femmes au Maroc : la complexité d’une évolution en marche

Le Maroc connaît des mutations sociales, notamment en matière de droits des femmes. Les lois en vigueur restent toutefois souvent inégalitaires, poussant les Marocaines à poursuivre leurs combats.
Actuellement, pour les hommes, l'admissibilité au don de sang repose directement sur leur orientation sexuelle. shutterstock

Restrictions sur les dons de sang par les homosexuels : une mesure dépassée

La pandémie de Covid-19 aura eu pour certains un avantage inattendu. Forcés à l’abstinence, quelques hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes auront pu donner du sang.
Au lycée Fénelon, le 18 décembre 2020, hommage à Fouad, lycéenne transgenre qui s'est suicidée le 16 décembre 2020. Denis Charlet/AFP

École et transidentité : le retard français

Le suicide d’une lycéenne transgenre en décembre 2020 a suscité une vague d’émotion et interroge ce que fait (ou ne fait pas) l’Éducation nationale pour protéger les élèves transgenres.
Illustration réalisée par Milo Winter publiée pour la première fois en 1916 dans la version américaine des contes d'Andersen. Milo Winter/Wikimedia

« Le Vilain Petit Canard » ou l’apprentissage du stigmate

«On ne naît pas raciste, on devient raciste» : à travers « Le Vilain Petit Canard », conte d'Andersen, Aude Rabaud décrypte les mécanismes de stigmatisation souvent présents dès l'enfance.
Il est parfois difficile de savoir si c'est une IA au bout du fil. studiostoks, Shutterstock

Quand l’IA prend la parole : des prouesses aux dangers

Les applications d’intelligences artificielles qui manipulent le langage font des bonds de géants. Entre développements technologiques, fantasmes et risques, où en sont-elles ?
Plus nombreuses que les hommes dans l'enseignement supérieur, les femmes sont moins nombreuses à choisir les sciences. Image by mohamed Hassan from Pixabay

Pourquoi l’égalité entre les sexes n’efface-t-elle pas les ségrégations dans les filières scientifiques ?

La sous-représentation des femmes dans les filières liées aux mathématiques est plus forte dans les pays les plus développés et les plus égalitaires. Un paradoxe lié aux stéréotypes de genre.
Kimberlé Crenshaw, la juriste américaine qui a conçu l'idée d'intersectionnalité, ici en avril 2019. Mohamed Badarne/Heinrich-Böll-Stiftung from Berlin, Deutschland

Débat : Pourquoi l’intersectionnalité ne suffit pas

Les thèses de l’intersectionnalité font polémiques dans le débat public : il est cependant nécessaire de les comprendre et de les interroger à l’aune d’une société toujours plus inégalitaire.
Les représentations sur les valeurs, le travail ou encore les compétences des personnes d'origine asiatique s'inscrivent dans une forme de racialisation ‘positive’ mais ne sont que le résultat d'un système discriminatoire qui radicalise l'altérité de ce groupe minorisé. FRANCOIS GUILLOT / AFP

« Ah ces Chinois, ils travaillent dur ! » : quand le racisme se veut « bienveillant »

«Ce que j'admire moi vraiment chez les Asiatiques, c'est qu'ils sont là pour travailler et ils s'intègrent grâce au travail. On devrait s'en inspirer.».

Les contributeurs les plus fréquents

Plus