Menu Close

Articles on Cour pénale internationale

Displaying all articles

L’enquête portera sur au moins trois types de crimes de guerre présumés, commis depuis le 13 juin 2014. Juan Vrijdag / ANP / AFP

Colonisation des territoires palestiniens : quelles conséquences peut entraîner l’ouverture de l’enquête de la CPI ?

La procédure de la Cour pénale internationale pourrait aboutir à une restriction des déplacements internationaux de dirigeants israéliens et avoir des conséquences économiques sur les 670 000 colons.
Un garçon dans le camp de réfugiés de Mpoko, le 20 février 2014, à Bangui, en République centrafricaine. Fred Dufour/AFP

Cour pénale internationale : des crimes sans victimes ?

Quelle place la Cour pénale internationale réserve-t-elle aux victimes de génocide, de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité ?
La condamnation de Guillaume Soro l'empêche de se présenter à l'élection présidentielle prévue pour octobre prochain. Sia Kambou/AFP

Justice internationale : l’enjeu Guillaume Soro

L’ancien chef rebelle ivoirien Guillaume Soro vient d’être condamné par un tribunal de son pays à vingt ans de prison pour corruption. La CPI pourrait également se saisir de son cas.
Un membre des Forces démocratiques syriennes (FDS) surveille des prisonniers accusés d'appartenir à Daech, dans une prison du nord-est de la Syrie, dans la ville de Hasakeh, le 26 octobre 2019. Fadel Senna/AFP

Un tribunal international pour juger les djihadistes de Daech ?

Comment juger les combattants de Daech ? Tour d’horizon des diverses options envisageables, des tribunaux locaux à des juridictions internationales qui seraient créées ad hoc.
L'ancien président soudanais Omar Al-Bachir à Nyala en 2017, dans la province, du Darfour, région où il est accusé d'être impliqué pour génocide et crimes de guerre par la CPI. ASHRAF SHAZLY / AFP

Al-Bachir et la CPI : cela vaut-il la peine de l’arrêter, si vous compromettez votre mission ?

La remise à la CPI de l’ancien dirigeant soudanais Omar al-Bashir pose la question d'une collaboration avec le régime actuel, dirigé par des officiers impliqués dans des génocides passés et meurtres récents de manifestants.
Fatou Bensouda, procureure de la CPI et Robert H. Jackson, deux figures clefs de la justice pénale internationale, de Nuremberg à La Haye. AFP/Wikimedia

Pourquoi les États-Unis rejettent la justice pénale internationale : le précédent de Nuremberg

Aujourd’hui, les partisans de la justice pénale internationale, aux États-Unis comme à la CPI se réclament volontiers de « l’esprit de Nuremberg ». Ce geste rituel mérite cependant un examen critique.

Top contributors

More