Menu Close

Articles on droit international

Displaying 1 - 20 of 28 articles

Les États-Unis et la France ont rejoint début mai la liste des pays qui demandent à exclure temporairement les vaccins contre la Covid-19 des règles en vigueur. Nelson Almeida / AFP

Covid-19 : la levée des brevets sur les vaccins, remède miracle ou mirage ?

La suspension temporaire de la propriété intellectuelle réclamée par Washington et Paris entraînerait une longue réorganisation de la production incompatible avec l’urgence qu’exige la pandémie.
Des réfugiés éthiopiens qui ont fui le conflit du Tigré au camp de Tenedba à Mafaza, dans l'est du Soudan, le 8 janvier 2021. Ashraf Shazly/AFP

Les conséquences juridiques des blocages de l’aide humanitaire

Le blocage de l’aide humanitaire est une violation du droit international. Tout pays qui s’en rend coupable s’expose à une panoplie de sanctions.
Cérémonie de destruction de drogue à l'occasion de la Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues des Nations unies à Yangon (Myanmar), le 26 juin 2020. Sai Aung Main/AFP

La lutte contre le trafic de drogue nuit-elle aux politiques de développement ?

La lutte contre le trafic et la consommation de drogues dans le monde ne va pas sans conséquences néfastes pour les objectifs du développement durable de l’ONU.
Le président de la Lituanie Gitanas Nauseda (deuxième à partir de la droite ; l'homme à sa gauche porte sur les épaules un drapeau lituanien) participe à une chaîne humaine de Vilnius à Medininkai, le long de la frontière avec la Biélorussie, pour montrer sa solidarité avec le peuple biélorusse le 23 août 2020. Petras Malukas/AFP

Le soutien total de la Lituanie à la révolution biélorusse

Voisine de la Biélorussie, la Lituanie soutient avec enthousiasme les opposants à Alexandre Loukachenko et cherche à entraîner les autres États de l’UE à sa suite.
La Crimée est l'un des principaux enjeux de l'affrontement en cours depuis 2014 entre l'Ukraine et la Russie. danielo/shutterstock

À qui la Crimée appartient-elle ? Le regard d'un juriste

Illégale au regard du droit international, l'annexion de la Crimée par la Russie n'en demeure pas moins un objet juridique complexe, qu'il est utile d'examiner à l'aune d'autres événements récents.
Manifestation sur la place Rabin de Tel-Aviv le 6 juin 2020 pour dénoncer le projet d'annexion par Israël de certaines parties de la Cisjordanie occupée voulu par le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, ici désigné par la formule « Crime Minister » au lieu de « Prime Minister ». Jack Guez/AFP

À qui l’annexion de la Cisjordanie par Israël profiterait-elle ?

Illégale au regard du droit international, l’annexion d’une partie de la Cisjordanie annoncée par Israël pourrait, paradoxalement, profiter dans une certaine mesure aux Palestiniens.
Le commissaire européen à la Justice Didier Reynders (troisième à partir de la gauche) et des membres du personnel de la Commission européenne, portant tous des masques de protection, prennent la pose à l'occasion de la Journée de l'Europe, le 9 mai 2020 à Bruxelles. John Thys/AFP

Ce que la crise révèle du rôle de l’Union européenne en matière de santé

Face à l'épidémie, les États membres de l'UE ont privilégié l'action à l'échelon national. L'Union a toutefois un rôle majeur à jouer dans la situation actuelle, dont elle pourrait sortir renforcée.
Le chantier archéologique de la maison des parlementaires à Namur le 15 avril 2020. Agent du Patrimoine en Péril, le groupe pour la défense des agents de l'Agence wallonne du Patrimoine (AWaP)

Quand le confinement révèle la fragile protection du patrimoine archéologique

À Namur, en Belgique, des fouilles archéologiques ont failli être enterrées sous couvert de confinement. L’épisode illustre la fragilité du système de protection du patrimoine archéologique.
Un policier tchèque bloque le point de passage entre la République tchèque et l'Allemagne entre Broumov et Mahring, le 14 mars 2020. Michal Cizek/AFP

Le nationalisme est-il bon pour la santé ?

La plupart des pays du monde ont décidé de fermer leurs frontières. Une décision inefficace pour endiguer l’épidémie, qui contrevient aux normes internationales.
Un partisan de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen devant son QG de campagne à Taipei, le 11 janvier 2020, jour de sa réélection. Sam Yeh/AFP

Faire du bruit à l’est et frapper à l’ouest : Taïwan aux avant-postes des stratégies chinoises

En apportant son aide à de nombreux pays touchés par la pandémie, la République populaire de Chine cherche à faire diversion, de façon à exercer tranquillement une pression croissante sur Taïwan.
Le président russe Vladimir Poutine s'entretient avec son homologue iranien Hassan Rohani lors d'une réunion du Conseil économique suprême de l'Union eurasiatique, à Erevan, le 1er octobre 2019. Alexei Druzhinin/Sputnik/AFP

La Russie bénéficie-t-elle vraiment des tensions entre l’Iran et les États-Unis ?

La Russie profite de la recrudescence des sentiments anti-américains au Proche-Orient après l’assassinat de Ghassem Soleimani. Mais elle n’aurait rien à gagner à une déstabilisation majeure de la région.
Un membre des Forces démocratiques syriennes (FDS) surveille des prisonniers accusés d'appartenir à Daech, dans une prison du nord-est de la Syrie, dans la ville de Hasakeh, le 26 octobre 2019. Fadel Senna/AFP

Un tribunal international pour juger les djihadistes de Daech ?

Comment juger les combattants de Daech ? Tour d’horizon des diverses options envisageables, des tribunaux locaux à des juridictions internationales qui seraient créées ad hoc.
Des Palestiniens regardent la conférence de presse télévisée du président américain Donald Trump et du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu le 28 janvier 2020, au camp de réfugiés de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza. Sais Khatib/AFP

Conflit israélo-palestinien : le cavalier seul de Donald Trump

Le plan de règlement du conflit israélo-palestinien proposé par Donald Trump ne tient aucun compte du droit international et s’aligne totalement sur les positions du gouvernement Nétanyahou.
Pendant une manifestation de protestation contre les actions de l'administration Trump en Iran, Washington, le 8 janvier 2020. Samuel Corum/Getty Images North America/AFP

La crise entre les États-Unis, l’Iran et l’Irak : la fin du droit international ?

Les États-Unis ont tué Ghassem Soleimani sur le territoire irakien, et l’Iran a réagi en visant des bases américaines situées en Irak. Victime collatérale de cette affaire : le droit international…

Top contributors

More