Menu Close

Articles on musulmans

Displaying 1 - 20 of 31 articles

Les nuances et spécificités concernant le délit qui sanctionne les propos tenus à l'encontre d'une communauté religieuse en particulier dans l'espace public sont parfois complexes à saisir. Unsplash

Propos visant une communauté religieuse : où commence le délit ?

Dans quelle mesure les propos tenus à l’encontre de personnes en raison de leur confession peuvent-ils être condamnés ?
Emmanuel Macron lors de l'inauguration d'une exposition commémorant les cent ans de l'ouverture de la Grande Mosquée de Paris, le 19 octobre 2022. Ludovic Marin / AFP

Débat : Le traitement de l’islam en France est-il symptomatique d’une crise républicaine ?

L’État semble ne plus viser simplement les terroristes ni les rigoristes sur le point de passer à l’acte violent mais tous les comportements de musulmans apparemment conservateurs.
Le portrait de Nuper Sharma, ancienne porte-parole du parti au pouvoir en Inde, est brûlé lors d’une manifestation à Lahore le 12 juin 2022. Arif Ali/AFP

Comprendre la « crise du blasphème » qui oppose les pays musulmans à l’Inde

De nombreux gouvernements de pays musulmans critiquent avec force les « blasphèmes » mais restent silencieux sur les violations concrètes des droits des minorités musulmanes résidant à l’étranger.
Stand au Bourget lors de la Rencontre annuelle des musulmans de Franceorganisée par Musulmans de France, ex-UOIF, branche française des Frères Musulmans, ici le 18 avril 2018. Jacques Demarton / AFP

Pourquoi le voilement du corps des femmes est au cœur du projet des islamistes

Plusieurs événements semblent témoigner d’une recrudescence de l’activisme islamiste qui fait du voile son fer de lance.
L'appartenance religieuse des Français en pourcentage de la population. Pierre Bréchon/EVS 2018

En graphiques : Quelle identité religieuse pour la France ?

Au-delà des polémiques, les enquêtes quantitatives sur le temps long font émerger quelques grandes tendances sur le pluralisme religieux en France.
Protestors hold placards as they march during a protest against islamophobia, in Paris, Sunday, Nov. 10, 2019. Placard on the left reads : “Together against islamophobia”, and placard on the right reads: “ Your secularity, our freedom”. (AP Photo/Thibault Camus)

L'après 11 septembre : la lutte contre l’islamophobie est nécessaire, mais elle ne doit pas être un appui à l’islamisme

En réaction à l’islamophobie qui s’est développée au lendemain du 11 septembre 2001, des mouvements en Occident ont ignoré les dangers de l’islam politique et lui ont apporté des appuis inusités.
Au Maroc, le roi Mohammed VI est à la fois commandeur des croyants et chef de l’État, ce qui lui donne un grand pouvoir dans l’application de la norme islamique. Fadel Senna/AFP

Charia, droit musulman, constitutions : comment faire du droit avec l’islam ?

La charia est souvent opposée à la modernité. Pourtant, depuis deux siècles, loin d’être en conflit, le droit positif des pays musulmans et la norme religieuse s’accommodent de bien des manières.
Devant un bureau de vote en Tunisie le 3 octobre 2011, lors des premières élections constituantes libres de l'histoire du pays. Lionel Bonaventure/AFP

Révolutions arabes, an X : des sociétés à jamais transformées

Les printemps arabes ont commencé en 2011. En dix ans, ce phénomène complexe a suscité un profond bouleversement du rapport au pouvoir des populations des pays concernés.
Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, s'exprime lors d'une vidéoconférence sur la formation des imams en Allemagne, dans le cadre de la Conférence islamique allemande (Deutsche Islam Konferenz), à Berlin, le 10 novembre 2020. Tobias Schwarz/AFP

Un islam « made in Germany » affranchi de l’influence turque ?

L’Allemagne a récemment mis en place un cursus de formation pratique des imams. Que peut-on attendre de cette initiative ?
Gérald Darmanin et Marlène Schiappa arrivent à la préfecture de l'Essonne, à Évry, pour une réunion sur le projet de loi « confortant les principes républicains », le 9 décembre 2020. Thomas Samson, AFP

Lutter contre le « séparatisme » sans en cerner les enjeux peut coûter cher

Le projet de loi « confortant les principes républicains » prend le risque de stigmatiser les musulmans et ne s’attaque pas aux discriminations qui demeurent importantes en France.
Emmanuel Macron a prononcé le 2 octobre un discours dans lequel il a exhorté au «réveil républicain» aux Mureaux (Yvelines). Ludovic Marin, AFP

Pourquoi le « projet de loi confortant les principes républicains » risque paradoxalement de les affaiblir

Le projet de loi «confortant les principes républicains » prend paradoxalement le risque d’affaiblir ces principes car il ne s'attaque pas aux inégalités qui touchent certaines populations.
Un fidèle prie durant le Ramadan, en mai 2018, dans la mosquée Mesjed Ennour, au Havre. Charly Triballeau, AFP

La difficile organisation de l’islam en France

La loi « confortant les principes républicains » vise une organisation plus efficace et transparente du culte musulman.
Des manifestations de soutien aux Ouïgours sont parfois organisées dans des pays musulmans, comme ici à Istanbul le 1er octobre 2020, mais elles restent rares et ne rassemblent pas de grandes foules. Ozan Kose/AFP

La question ouïgoure, au cœur des enjeux entre Pékin et Kaboul

Le traitement que la Chine inflige aux Ouïgours sur lequel les États musulmans ferment généralement les yeux s’explique notamment par les préoccupations sécuritaires liées à l’Afghanistan voisin.
Des élèves, le 16 octobre 2012, dans une classe de l'Institut européen des sciences humaines (IESH) à Saint-Leger-de-Fougeret, dans le centre de la France. Jeff Pachoud/AFP

La violence terroriste au nom du prophète : ce que les jeunes Français musulmans en pensent vraiment

La socialisation religieuse des jeunes musulmans français peut-elle éclairer le passage à l’acte terroriste ? Résultats d’une enquête inédite.
Le chef bordelais Abdellah Mouzaoui, patron de la pâtisserie « Le cœur d'Alger » prépare des gâteaux pour la période de Ramadan, ici en mai 2018. Mehdi Fedouach/AFP

Être musulman·e·s en France : une identité qui n’est pas que religieuse

Qu’est-ce qu’être musulman·e·s en France ? D’un point de vue sociologique, il existe différents types de catégorisation de soi qui ne se limitent pas à la seule appartenance religieuse.
Des islamistes pakistanais protestent contre la clémence de la Cour suprême à l'égard d'Asia Bibi, une chrétienne pakistanaise accusée de blasphème, à Karachi, le 1er février 2019. Asif Hassan/AFP via Getty Images

Pourquoi le blasphème est-il passible de la peine capitale dans certains pays musulmans ?

Au Pakistan, en Iran et en Arabie saoudite, le blasphème est passible de la peine de mort. Ces lois n’ont pas seulement des motifs religieux : elles répondent aussi à des préoccupations politiques.
Les forces de l'ordre en patrouille à New Delhi, le 28 février 2020, après une semaine d'émeutes anti-musulmanes qui se sont soldées par au moins 42 morts. Xavier Galiana/AFP

Violences anti-musulmanes en Inde : quelle responsabilité pour le gouvernement Modi ?

Les pogroms anti-musulmans qui ont récemment ensanglanté New Delhi ne sont pas un épiphénomène : ils représentent un aboutissement logique de l’idéologie extrémiste du parti au pouvoir.

Top contributors

More