Menu Close

Articles on Vᵉ République

Displaying 1 - 20 of 25 articles

Aurore Bergé en vert, députée de la majorité présidentielle, Ugo Bernalicis (LFI) à sa droite et Christophe Bentz député RN, assis à sa gauche, illustrent bien la complexité de la nouvelle législature qui s'est ouverte le 28 juin 2022. Christophe Archambault / AFP

Gouvernement : l’impossible compromis ?

Le compromis semble étranger à une certaine culture politique française. L’histoire politique montre que celle-ci valorise la confrontation, l’affrontement.
Emmanuel Macron et le président du Sénat Gerard Larcher lors d'une cérémonie au palais du Luxembourg en hommage aux victimes de l'esclavage le 10 mai 2022. Christian Hartmann/AFP

Après le bouleversement des législatives, quelle place pour le Sénat ?

Si l’actualité politique se focalise sur l’Assemblée nationale, une autre partie pourrait se jouer à la seconde chambre du Parlement, le Sénat.
Emmanuel Macron est-il vraiment un centriste ? Image prise lors de sa visite au salon Eurosatory à Villepinte dans le nord de Paris le 13 juin 2022 à l'entre-deux tours des élections législatives. Ludovic marin/AFP

Le centre attrape-tout d’Emmanuel Macron

La cohérence de la majorité présidentielle se définit de plus en plus par rapport à l’extérieur, tandis qu’elle jongle en interne entre ses différentes chapelles.
Le premier tour du scrutin législatif 2022 définit clairement la NUPES, coalition de gauche emmenée par Jean-Luc Mélenchon (LFI) comme première force d'opposition. Stéphane de Sakutin/ AFP

Législatives, l’élection de la rupture ?

Le premier tour des élections législatives de 2022 n’ouvre la voie ni à une situation totalement inédite ni à une remise en cause fondamentale des institutions de la Vᵉ République.
Le candidat Jean-Luc Mélenchon lors de son meeting à Marseille, le 27 mars 2022. Son parti, La France Insoumise, défend le changement de Constitution. Clément Mahoudeau / AFP

Changer de constitution pour changer de régime ?

La constitution actuelle ne saurait être la seule explication à la crise institutionnelle que traverse la France, mais elle en est l’une des plus déterminantes.
Jean Castex et le préfet de la Nièvre, Daniel Barnier, lors de la présentation d'un plan d'investissement dans le système de santé, à Cosne-Cours-sur-Loire le 9 mars 2021. Christophe Archambault/AFP

Le préfet et la pandémie : comment le coronavirus révèle les transformations de l'État

La pandémie a permis de mettre en lumière l’importance et l’autonomie des préfets dans la gestion de crise : assiste-t-on au dernier tour de piste d’une fonction au statut menacé ?
A l'appel de nombreux syndicats, plusieurs milliers de policiers se sont rassemblés le 19 mai 2021 devant l'Assemblée Nationale pour dénoncer le “laxisme” de la justice THOMAS COEX / AFP

Justice : une confiance à restaurer

La défiance envers la justice française ne cesse d’augmenter.
Rassemblement contre le projet de loi sur la sécurité globale, sur l'esplanade du Trocadéro à Paris, le 21 novembre 2020. Stéphane de Sakutin/AFP

« Quelle démocratie ? » (1 / 3) : La démocratie française est-elle en crise ?

Comment la démocratie s’exerce-t-elle, quels dangers la menacent ? Réflexions sur les défis qu’affronte la démocratie française.
Depuis le début de l'épidémie, Emmanuel Macron s'est exprimé sept fois devant les Français. La dernière allocution date du 31 mars 2021. MARTIN BUREAU / AFP

Un an de communication de crise : l’exécutif face aux Français

En ce début avril 2021, l’horizon communicationnel est double pour le pouvoir : l’acceptabilité des mesures contraignantes qui persistent et la bataille de crédibilité politique qui éclot.
Portrait, pris en avril 1946, du Général Charles de Gaulle prononçant un discours à la radio. STF/AFP

De Gaulle, un libéral méconnu ?

La crise de la Covid-19 sonne le retour de l’intervention publique et nous donne l’occasion de revenir sur la politique de Gaulle, plus libérale qu’elle n’y paraît.
Les députés LREM Gilles Legendre et Stanislas Guerini à l'Assemblée nationale le 22 mai. Le groupe ne compte plus que 288 députés. Ludovic MARIN / AFP

LREM entre deux rives

Les départs en série de « Marcheurs » montrent comment le parti LREM n’a pas su se défaire de l’héritage et des contradictions de l’histoire politique française.
Le secrétaire général du Parti socialiste français, Olivier Faure, pose dans la cour du siège du Parti socialiste français à Paris le 5 avril 2018. JOEL SAGET / AFP

Municipales : un scrutin décisif pour le Parti socialiste

En plein déclin, le Parti socialiste peut-il profiter des élections municipales pour retrouver une stabilité politique ?
Les généraux français putschistes Edmond Jouhaud, Raoul Salan, et Maurice Challe (de G à D) quittent la délégation Générale, le 23 avril 1961 à Alger, après leur prise du pouvoir (avec le général Zeller) pour s'opposer à la politique algérienne du général De Gaulle. AFP

« Je vous ai compris ! » : le soixantième anniversaire de Mai 1958

Quand de Gaulle arrive le 4 juin 1958 à Alger. Il cherche à rassurer tout le monde – militaires, colons, colonisés – en prononçant son célèbre mais incompréhensible « Je vous ai compris ! ».
Le Président Macron en visite sur la base aérienne d'Istres (Bouches-du-Rhône), le 20 juillet 2017. Arnold Jerocki/AFP

Emmanuel Macron est-il un président anormal ?

Il n’y a pas de grande différence entre le ridicule et la majesté, ni entre la démesure et le charisme, seulement une question de perception.

Top contributors

More