Menu Close

Articles on consommateurs

Displaying 1 - 20 of 143 articles

Dans un atelier d’upcycling où l’on redonne une seconde vie aux objets. Shutterstock

Quelle place pour la sobriété dans nos modes de vie ?

Parfois mal comprise, la sobriété ne vise pas à remettre en cause le confort ou le bien-être, mais à les intégrer à un modèle économique fondé sur une croissance en valeur et non plus en volume.
Les limites du dispositif introduit par la loi Pacte ont de quoi faire hésiter les dirigeants des entreprises quant à l’adoption du nouveau statut.

La société à mission, une influence encore modeste

Des blocages relatifs aux investissements et aux évolutions organisationnelles nécessaires, mais aussi au comportement du consommateur, freinent l’adoption du label prévu par la loi Pacte.
Selon la loi française, un produit est considéré comme du vin s’il présente un titre alcoométrique supérieur à 8,5 % en volume.

Le vin sans alcool est-il vraiment du vin ?

Ces produits innovants, qui pourraient contribuer à limiter les phénomènes d’alcoolisme, souffrent encore d’un défaut de légitimité auprès des consommateurs.
Par « effet de halo », nous en venons à penser qu’un chocolat présenté comme meilleur pour la santé est aussi plus respectueux de l’environnement – sans que rien ne nous soit communiqué à ce sujet.

Le Covid bouleverse nos habitudes de consommation ? Cela pourrait bien n’être qu’une parenthèse…

Une étude montre que les récentes préoccupations environnementales sont en partie liées aux priorités sanitaires du contexte de pandémie, l’effacement des unes pouvant entraîner celui des autres.
Très peu de référentiels permettent aujourd’hui de comprendre comment se situe l’entreprise par rapport aux objectifs climatiques fixés par les scientifiques.

Comment transformer la comptabilité en levier pour relever le défi environnemental

Un cadre de référence, porté par une autorité légitime et qui prendrait en compte l’impact de l’entreprise sur la société, rendrait visibles les responsabilités des différents acteurs.
Les classements et les listes ESG ne sont pas parfaitement fiables pour ceux qui s’en inspirent dans leurs décisions d’achat et d’investissement. Appolinary Kalashnikova/Unsplash

Voici pourquoi les classements des entreprises les plus responsables ne sont pas toujours fiables

Des entreprises qui se classent bien sur certaines listes évaluant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), arrivent en bas d’autres listes. À quels classements se fier ?
Les sites d’échange de vêtements d’occasion incitent les acheteurs et les vendeurs à être réactifs s’ils veulent être performants et à la mode. Shutterstock

Vide-dressing en ligne : l’art de mettre les utilisateurs en concurrence pour les faire rester

Les plates-formes digitales alimentent une concurrence par la rapidité entre utilisateurs, les poussant à être les plus réactifs, les plus à la mode et les plus avertis.
L’e-mail mixte, qui associe un contenu commercial et un contenu information-divertissement, semble davantage apprécié des consommateurs. Shutterstock

E-mailing : les marques jouent désormais la carte de l’utilité et du divertissement

La crise a transformé les besoins des clients, qui se disent aujourd’hui plus sensibles aux communications numériques qui dépassent le seul champ commercial.
La pandémie a fortement changé le comportement des individus, qui ont limité leurs interactions physiques et privilégié les achats en ligne ou sans contact. Shutterstock

Trois pistes pour réengager les clients à l’ère de la distanciation sociale

Pour combler le manque de proximité avec les consommateurs, les marques peuvent miser sur la gamification, l’« edutainment » ou encore les dispositifs « phygitaux ».
Pour les produits comme les fruits et légumes, les consommateurs restent attachés à la possibilité de les voir, les toucher, les sentir ou même les goûter avant de les choisir. Atstock Productions / Shutterstock

Grande distribution alimentaire : comment valoriser l’achat de produits frais traditionnels en ligne ?

Les recherches récentes indiquent qu’en virtuel, les consommateurs se montrent plus sensibles à des offres de fruits et légumes « modérément » difformes, qui véhiculent une image plus qualitative.
L’entreprise du Puy-de-Dôme Technibois63 a réussi à vendre sa skyline de la chaîne des Puys à un client aux États-Unis pendant le confinement. Capture d'écran site internet Technibois

Artisans, le développement de l’activité numérique n’a jamais été aussi simple !

En Auvergne, trois petites entreprises fermées en raison du confinement ont mis en place une nouvelle relation client en quelques jours et avec des moyens réduits.

Top contributors

More