Menu Close

Articles on catastrophes industrielles

Displaying 1 - 20 of 28 articles

La radioactivité résiduelle à Tchernobyl reste forte par endroit, d'où l'instauration d'une zone d'exclusion vierge de toute présence humaine permanente (zone de la Forêt rouge). Sherbak_photo / Shutterstock

Quels sont les dangers sanitaires et écologiques d’une activité militaire à Tchernobyl

Si la centrale de Tchernobyl n’est plus en fonction, elle est au cœur d’une zone toujours très irradiée que les mouvements de troupes peuvent déstabiliser. Avec quels effets pour la population ?
La catastrophe de Tchernobyl (ici, visuel de la série de 2019) a montré les conséquences multiples d'un accident nucléaire. Série Chernobyl, créée par Craig Mazin

Bombe atomique et accident nucléaire : voici leurs effets biologiques respectifs

Alors que la situation est compliquée à Tchernobyl et que la menace nucléaire a été évoquée par le président russe, voici les conséquences de ces deux types de risques. Qui n’ont que peu en commun.
Un volontaire nettoie la côte après l’échouage du pétrolier à l’île Maurice. Shutterstock

À Maurice, comment la marée noire risque de perturber les écosystèmes marins côtiers

Mangroves, coraux et herbiers marins forment à l’île Maurice trois écosystèmes interconnectés, dont l’équilibre peut être durablement bouleversé par la pollution au pétrole.
Rassemblement du Hezbollah le 6 juin 2020 à Beyrouth pour s'opposer à une manifestation anti-gouvernementale. Anwar Amro/AFP

Le Hezbollah, défenseur du statu quo au Liban

Dans un Liban balayé par une puissante vague de protestation populaire, le Hezbollah cherche à tout prix à maintenir le système existant, fondé sur le confessionnalisme.
La destruction du port de Beyrouth représente une perte inestimable aussi bien économique qu'historique. AFP

Le port de Beyrouth, symbole détruit d’une ville en crise

Le Beyrouth de l’après-guerre civile s’est développé autour de son port, avec d’une part des quartiers en pleine gentrification et de l’autre un centre-ville redéveloppé.
Les survivalistes aussi connus sous le nom de « preppers » se préparent à des catastrophes majeures voire même à l'effondrement de notre civilisation industrielle. Kyle Glenn / Unsplash

Survivalisme : une consommation alternative portée par le marketing de l’apocalypse

Réseaux sociaux et influenceurs, « storytelling », salons dédiés… l’essor du mouvement repose sur certaines pratiques loin d’apparaître comme hors système.
Troupeau de chevaux de Przewalski dans la zone d’exclusion de Tchernobyl. Septembre 2016. Luke Massey (www.lmasseyimages.com)

Le mystère des chevaux sauvages de Tchernobyl

Dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, des chevaux sauvages originaires des steppes d’Asie prospèrent, avec une population en expansion alors que l’accident nucléaire fait tout juste ses 34 ans.
Panneau d'information à Mulhouse, le 6 mars, une semaine avant que la France décide d'un confinement général. SEBASTIEN BOZON / AFP

La pandémie révèle nos rapports ambigus aux risques

Nos contradictions face à la prise de risque nous entravent, tant dans l’anticipation que dans la gestion de crise.
Sur cette photo de mars 2019, des sauveteurs travaillent sur les lieux de l’écrasement d’un Boeing 737 Max d’Ethiopian Airlines au sud d’Addis-Abeba, en Éthiopie. La déréglementation a sa part de responsabilité dans les catastrophes dans les transports. AP Photo/Mulugeta Ayene

Boeing 737 Max et Lac-Mégantic : les deux catastrophes étaient prévisibles

Les tragédies de Boeing et de Lac-Mégantic résultent de la déréglementation. La sécurité a été réduite au point où il ne s’agissait plus de savoir si un accident allait survenir, mais quand.

Top contributors

More