Menu Close

Articles on exercices

Displaying 1 - 20 of 35 articles

Les objectifs santé font partie des résolutions du Nouvel An les plus populaires, mais il est tellement courant de les laisser tomber que c’en est devenu un cliché. Shutterstock

Vous avez des objectifs santé ? Voici quelques conseils pour les adopter et surtout, les conserver

Plus de la moitié des personnes qui ont l’intention de modifier leur mode de vie ne le font pas. Des automatismes les empêchent d’adopter et de conserver de nouvelles habitudes de santé.
Qualité de vie améliorée, diminution des risques cardio-vasculaire… Les bénéfices du sport ne se limitent pas à la perte de poids, qui peut être minime. Andres Ayrton / Pexel

Activité physique : des bénéfices bien au-delà de la perte de poids

Alors que l'obésité progresse en France, une activité physique adaptée permet non seulement de mieux gérer son apport alimentaire et son poids. La qualité de vie s'en trouve également améliorée.
Une nouvelle étude démontre que marcher 7000 pas par jour peut être aussi bénéfique les 10 000 recommandés sur nos applications. Shutterstock

Voici pourquoi marcher 7 000 pas par jour est le nouveau 10 000 !

Une nouvelle étude révèle qu’il est très bénéfique de faire seulement 7 000 pas par jour, ce qui peut être un soulagement pour ceux qui n’arrivent jamais à en faire 10 000.
Avoir une bonne musculature n’est pas seulement utile pour les activités sportives, c’est aussi important pour rester en bonne santé. Shutterstock

Un esprit sain dans un corps… musclé : les atouts inattendus des « tablettes de chocolat »

Réhabilitons le muscle ! Premier organe de notre corps par sa masse, il est aussi un acteur incontournable de notre bonne santé - physique et cognitive. Comment enrayer sa fonte au fil du temps ?
Des exercices, comme les étirements, sont souvent prescrits par les professionnels de la santé, comme les physiothérapeutes, pour diminuer la douleur. Shutterstock

Les étirements augmentent notre tolérance à la douleur

Les bienfaits immédiats ressentis à la suite d’étirement chez les personnes qui ont mal au dos pourraient s’expliquer par l’activation des régions impliqués dans la modulation de la douleur.
Une étude montre que les gens actifs ont moins de risque d'être hospitalisés ou de mourir après avoir contracté la Covid-19. Mais d'autres facteurs entrent en ligne de compte. Shutterstock

Covid-19 : l'exercice physique réduit-il vraiment le risque ?

Une nouvelle étude indique que les personnes qui font de l'exercice pendant 150 minutes par semaine ont deux fois moins de risques de mourir de la Covid-19 que celles qui sont constamment inactives.
La beauté des micro-séances d'exercice est qu'elles ne nécessitent aucun équipement, ni même un changement de vêtements! Shutterstock

Comment s’entraîner en travaillant grâce aux microséances d’exercice

De courtes périodes d’activité de 20 secondes répétées tout au long de la journée permettent d’améliorer ses capacités cardiovasculaires, d’être plus productif et d’avoir plus d’énergie.
Les avantages de l'étirement statique dans le cadre d'un échauffement complet avant l'exercice semblent l'emporter sur les inconvénients. Shutterstock

S’étirer ou pas avant de faire de l’exercice : voici ce que disent les nouvelles recherches

Les étirements statiques, délaissés depuis que des études suggèrent qu’ils réduisent les performances, pourraient faire un retour en force à la suite de nouvelles recherches.
Non seulement les sports d'hiver permettent de maintenir la forme, ils nous exposent à la lumière naturelle, qui nous préserve de la dépression saisonnière. Shutterstock

Bouger dehors cet hiver sera (plus que jamais) nécessaire pour garder le moral

Être actif toute l’année présente de nombreux avantages pour la santé. L’activité physique peut même contrer certains effets négatifs du climat hivernal sur notre niveau d’énergie et notre humeur.
Le fait de rester actif peut ralentir le vieillissement et faire augmenter l’espérance de vie. shutterstock

Comment rester en forme après 60 ans

Le vieillissement à lui seul n’est pas responsable de problèmes physiques importants avant l’âge d’environ 95 ans. C'est l'inactivité qui cause le plus de tort.
Des exercices comme le jogging n’exigent pas une grande quantité d’énergie — le corps la tire alors principalement des graisses. Shutterstock

La « zone de combustion des graisses » existe-t-elle ?

Bien que l’exercice physique, qui représente environ 50 à 72 % de notre VO₂, utilise plus de graisse comme énergie, la quantité de graisse réellement brûlée est minime.

Top contributors

More