Menu Close

Articles on Homo sapiens

Displaying 1 - 20 of 31 articles

Photographie du site archéologique au pied de la falaise d'Asperillo en Espagne où ont été trouvées les empreintes. E. Mayoral

À qui appartiennent ces empreintes de pieds vieilles de 300 000 ans ?

Pouvoir identifier quelle espèce a pu laisser des traces de son passage n’est pas chose aisée. Découvrez comment les scientifiques enquêtent pour trouver les « coupables ».
Le «gras», sous toutes ses formes (ici, des os à moelle), est très prisé par les hominidés depuis des millions d'années. Nadianb/Shutterstock

Au Paléolithique déjà… « Le gras, c’est la vie ! »

La consommation de « gras » est aujourd’hui mal perçue dans les sociétés occidentales. Pourtant, la recherche montre qu’au Paléolithique, la moelle était prisée – et utile à l’équilibre alimentaire.
L'abri sous roche de la Grotte Mandrin a été utilisé à plusieurs reprises par les Néandertaliens et les humains modernes au cours des millénaires. Ludovic Slimak

Découverte des plus anciens hommes modernes en Europe (et ce que cela change de ce que l'on pensait de ses relations avec Néandertal)

Des artefacts en pierre et une dent fossile indiquent qu’Homo sapiens vivait à la Grotte Mandrin il y a 54 000 ans, à une époque où les Néandertaliens vivaient encore en Europe.
Il est impossible de définir un unique régime « paléolithique » : au cours cette période historique de plusieurs millions d'années, l'alimentation humaine a beaucoup évolué. Yulia Furman/Shutterstock

Régime « paléo » : lubie moderne ou vraie bonne idée ?

De quoi parle-t-on avec le « régime paléo » ? Beaucoup l’associe largement à la viande… mais c’est oublier que les menus de nos prédécesseurs ont énormément évolué – comme nous-mêmes.
Photographie d’archive illustrant la tombe double des individus JS 20 et JS 21 avec l’indication par les crayons de la position des artéfacts lithiques associés. Fond d’Archives Wendorf du British Museum.

Les populations de chasseurs-cueilleurs du Paléolithique connaissaient-elles la violence ?

Centrale en philosophie, la question de la violence est aussi présente très tôt en archéologie classique.
Une image extraite de la bande-annonce du jeu viséo “Lady Sapiens”. Youtube

Débat : « Lady Sapiens », un nouveau stéréotype des femmes préhistoriques?

Lady Sapiens véhicule une image des femmes de la préhistoire entachée de nombreux biais, dans ce qui apparaît comme un fantasme contemporain plutôt que l’état réel de la connaissance scientifique.
Elpistostege watsoni, ce poisson à pattes ou ce tétrapode à nageoires est le plus proche de ce que l’on pourrait considérer comme un « chaînon manquant. Artiste : Katrina Kenny

Un fossile vieux de 380 millions d'années révèle l'origine de nos mains

Une espèce qui a vécu il y a 380 millions d'années révèle l'origine de nos mains. Il est le plus proche de ce que l’on pourrait considérer comme un « chaînon manquant ».
Une cigale de mer, Parribacus antarcticus, un « animal préhistorique » comme un autre. Frédéric Ducarme

Nous sommes tous des poissons préhistoriques

Des « animaux préhistoriques », comme des requins ou des poissons semblant arriver d’un autre âge, font parfois les gros titres. Pourtant, toutes les espèces connues sont « préhistoriques ».
Reconstruction virtuelle de la 5e phalange d'une Dénisovienne. Les deux tiers de l’extrémité de la phalange sont en couleur naturelle (Eva-Maria Geigl) tandis que sa base, en vert et en bleu, ont été reconstituées à partir d'une tomodensitométrie (H. Temming, J.-J. Hublin). La figure montre les deux côtés de la phalange. Bennett et coll./AAAS

Une petite phalange réécrit l’histoire évolutive des humains

En 2008, des archéologues découvraient un fragment de petit doigt dans une grotte sibérienne. Depuis, l’analyse de son ADN a permis aux scientifiques de réécrire l’histoire évolutive des humains.

Top contributors

More