Menu Close

Articles on pharmacologie

Displaying all articles

Parmi toutes les thérapies numériques proposées sur le marché, seulement une infime partie reçoit une homologation de la part d'une autorité de régulation, permettant ainsi en plus de sa commercialisation, son remboursement. (Shutterstock)

Des médicaments numériques qui bousculent les codes du monde pharmaceutique

Les thérapies numériques se distinguent en ceci qu’ils reçoivent une homologation de la part d’une autorité de régulation, permettant ainsi en plus de sa commercialisation, son remboursement.
Les produits pharmaceutiques se retrouvent dans les eaux usées et les rivières par les urines et les matières fécales rejetés par les humains et les animaux d'élevage. (Shutterstock)

L’omniprésence des perturbateurs endocriniens

Il est maintenant possible de détecter les perturbateurs endocriniens à des concentrations infiniment petites, pavant la voie vers une meilleure réglementation et une gestion internationale.
Différentes méthodes pour créer des vaccins existent. En temps de crise, il vaut mieux ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Adriana Duduleanu / EyeEm via Getty Images

Les difficiles pistes à suivre pour essayer de développer rapidement un vaccin contre le SARS-CoV-2

Pour développer rapidement un vaccin contre le coronavirus, des technologies d’avant-garde qui n’ont pas encore été testées à grande échelle sont explorées.
Des personnels de l'Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée Infection en plein travail. C’est à l’IHU qu’ont été menés les premiers essais français pour évaluer le potentiel thérapeutique de l’hydroxychloroquine. Gérard Julien / AFP

Chloroquine et infections virales : ce qu’il faut savoir

Depuis plusieurs semaines, l’intérêt thérapeutique de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine sont au cœur d’un intense débat. Que sait-on de l’efficacité de ces molécules contre les virus ?
On observe un effet placebo lorsqu’un individu présente des améliorations de ses symptômes suite à la prise d’une substance qui n’a aucun effet pharmacologique prévisible. Mais les médecins doivent-ils en prescrire? Shutterstock

Les médecins devraient-ils prescrire des placebos ?

On observe un effet placebo lorsqu’un individu présente des améliorations de ses symptômes suite à la prise d’une substance qui n’a aucun effet pharmacologique prévisible. Mais doit-on en prescrire?
Les médecins français prescriront peut-être un jour le cannabis comme d'autres antidouleurs. Reste à savoir sous quelle forme. Shutterstock

Cannabis à usage médical : la France engage officiellement la réflexion

En annonçant la création d’un groupe de travail sur l’usage médical du cannabis, l’ANSM lance officiellement la réflexion sur le sujet en France. Première indication possible : la douleur chronique.
Le margousier, ou neem (Azadirachta indica), est connu en Inde pour ses propriétés antifongiques. Pxhere

Nouveaux médicaments : la nature, imitée mais toujours pas égalée

La plupart des principes actifs innovants utilisés dans les médicaments proviennent aujourd’hui encore de substances naturelles. Pour les découvrir, les ethnopharmacologues travaillent d’arrache-pied.
Ancienne et nouvelle formule du levothyrox, un médicament notamment prescrit dans l'hypothyroïdie. Gerard Bottino/Shutterstock

Une nouvelle piste pour expliquer les effets indésirables du Levothyrox

Les effets observés avec le changement de formule de ce médicament pourraient être, chez certains patients, en lien avec un diagnostic d’hypothyroïdie erroné.
Un traitement est à l'étude pour lutter contre les arrêts respiratoires souvent présents chez les filles touchées par le syndrome de Rett, une maladie génétique rare. Roya Ann Miller/Unsplash

Syndrome de Rett : de nouvelles pistes pour retrouver le souffle

Dans cette maladie génétique rare touchant uniquement les filles, la respiration peut aussi bien s’accélérer que s’arrêter brutalement. Des chercheurs testent un médicament pour la régulariser.
Parmi les médicaments les plus puissants contre la douleur, les patchs de fentanyl (à gauche), les comprimés de morphine (à droite). Jes2u.photo/Shutterstock

Antidouleurs : attention à la dépendance !

Les médicaments antalgiques les plus puissants sont à base d’opiacés. Ils font courir aux patients le risque de développer une addiction, d’où la nécessité de les utiliser avec vigilance.
Un Français sur deux a déjà eu recours à l’homéopathie. Yann Geoffray/Flickr

L’homéopathie est-elle fiable ?

L’action des petites granules en tube repose davantage sur la croyance que sur la science. Cela leur confère une efficacité qui est, elle, bien réelle.

Top contributors

More