Menu Close

Articles on rêves

Displaying 1 - 20 of 26 articles

Il est très difficile d’étudier les rêves parce qu’on ne peut pas observer ce qui se passe quand les gens dorment. Pexel/Ron Lach

La science des rêves et des cauchemars : que se passe-t-il dans notre cerveau quand nous dormons ?

Les rêves font fonctionner notre cerveau. Ils nettoient les pensées des événements de la journée. Ils peuvent même nous aider à imaginer ce qui est possible pendant nos heures de veille.
Il n’est pas facile pour les scientifiques d’explorer le monde des rêves, mais les connaissances progressent. Johannes Plenio/Unsplash

Sommeil : il est possible de dialoguer avec les rêveurs

Accéder aux rêves des autres, un fantasme de science-fiction ? Pas si sûr : des scientifiques sont récemment parvenus à communiquer avec des dormeurs. Un pas de plus vers l’obtention de la clé des songes…
Faire régulièrement de mauvais rêves et des cauchemars à un âge moyen et avancé peut être lié à un risque accru de développer une démence plus tard dans la vie. (Shutterstock)

Une nouvelle étude associe les cauchemars fréquents à un risque de démence

Une nouvelle étude révèle que les personnes d’âge moyen qui font des cauchemars chaque semaine sont quatre fois plus susceptibles de connaître un déclin cognitif.
Johann Heinrich Füssli (1741 – 1825), Le Cauchemar, après 1782, huile sur toile, 31,5 × 23 cm. The Frances Lehman Loeb, Art Center, Vassar College, Poughkeepsie, New York, photo : Frances Lehman Loeb Art Center, Vassar, Poughkeepsie, NY / Art Resource, NY

Au musée Jacquemart-André, explorer notre part d’ombre avec Füssli

Peintre de l’intensité, du bizarre et du fantastique, Füssli sut se fondre dans le creuset de l’art anglais et explorer en images les plus sombres méandres de l’âme humaine.
Dans certains cas, des rêves récurrents qui émergent durant l’enfance peuvent même persister jusqu’à l’âge adulte. (Shutterstock)

Être pourchassé, perdre ses dents, tomber… Ce que la science dit des rêves récurrents

Les rêves aident à réguler nos émotions et à nous adapter aux événements stressants. Un contenu répétitif pourrait représenter une tentative infructueuse d’intégrer des expériences difficiles.
Si l'obstacle, comme l'échec, force à un temps d'arrêt, il ne stoppe pas définitivement une trajectoire. Shutterstock

Trois clés de philosophes pour apprendre à surmonter un échec

Comme la réussite, l’échec est toujours relatif à un but particulier, préalablement valorisé. En période de résultats de concours et d’examens, quelques pistes pour aider un enfant ou un proche déçu.
La majorité des consommateurs de produits touristiques se basent sur les conseils d'influenceurs en ligne pour prendre des décisions de voyage. shutterstock

Ce je-ne-sais-quoi qui fait rêver dans les photos de voyage enfin expliqué

Avec l’essor des médias sociaux et la popularité des contenus générés par les utilisateurs, les photos sont devenues un moyen de communication très populaire pour les informations liées aux voyages.
Extrait du film « Rêves », d’Akira Kurosawa. Warner Bros.

Voyage au pays des rêves confinés

Des rêves plus vifs, plus nombreux, dont on se souvient mieux… Le confinement semble aussi avoir perturbé nos mondes oniriques. Et ce n’est pas qu’une impression.
En général, c'est entre trois ans et cinq ans que les enfants commencent à s'inventer des amis imaginaires. Shutterstock

Mon enfant a un ami imaginaire : et si ça l’aidait à grandir ?

Faut-il s’inquiéter lorsqu’un enfant s’invente un compagnon de jeu ? Des études montrent au contraire que les amis imaginaires stimuleraient la créativité et l’empathie des plus jeunes.
Dreamcatcher Mobile Oeuvres D Art Carr.

Podcast : le déroutant déjà-rêvé

Rêver en étant éveillé c'est possible. Nous ne parlons pas des personnes ayant la tête dans la Lune, mais de l'étrange phénomène du déjà-rêvé.
Durant le sommeil, un « verrou » dans le cerveau nous empêche de réaliser pour de bon les actions que nous effectuons en rêve. Mais chez certains patients, celui-ci ne fonctionne plus. Shutterstock

Ce que les dormeurs « agités » nous apprennent sur les rêves

Certaines personnes se mettent à mimer leurs actions lorsqu’elles font des cauchemars. Ce trouble, qui peut annoncer une maladie de Parkinson, révèle le contenu de nos songes aux chercheurs.
Albert Joseph Moore, « Les rêveurs ». Wikimédia

Un rêve pour les sciences sociales

Pour le sociologue Bernard Lahire, la création d’une théorie des rêves, ces objets étranges, permet aussi et surtout de contribuer à la transformation des sciences sociales.

Top contributors

More