Menú Close

Artículos sobre politique américaine

Mostrando 1 - 20 de 40 artículos

Le très radical Ron DeSantis, ici à Tampa lors de son discours de victoire après sa réélection au poste de gouverneur de Floride le 8 novembre 2022, est l’un des principaux prétendants républicains à la présidentielle de 2024. Octavio Jones/Getty Images via AFP

États-Unis : la démocratie en sursis ?

Quel que soit son candidat en 2024, le Parti républicain fera sans doute campagne sur une ligne ultra-radicale, à même d’ébranler les fondements mêmes de la démocratie américaine.
Au Mar-a-Lago Club à Palm Beach, en Floride, le 15 novembre 2022, Donald Trump annonce sa candidature à la Maison Blanche. Alon Skuya/AFP

Trump 2024 : une candidature vouée à l’échec ?

Donald Trump vient d’annoncer sa candidature à l’élection présidentielle de 2024. De nombreux aspects indiquent qu’elle ne sera sans doute pas couronnée de succès.
Joe Biden et Kamala Harris lors d’une réunion organisée par le Parti démocrate à Washington le 10 novembre 2022, au surlendemain des midterms, Samuel Corum/Getty Images via AFP

Après les élections de mi-mandat, qu’attendre de la présidence Biden ?

Si les résultats des midterms sont encore partiels, quelques dynamiques fortes se dégagent et permettent de tirer plusieurs enseignements pour les deux dernières années du mandat de Joe Biden.
Wes Moore, candidat démocrate au poste de gouverneur du Maryland, et Joe Biden lors d’un meeting le 25 août 2022 à Rockville, Maryland. Drew Angerer/Getty Images via AFP

États-Unis : midterms à haut risque pour les Démocrates

Entre plein-emploi et retour de l’inflation, redécoupage électoral et lois contre l’avortement, les élections de mi-mandat arrivent dans un contexte compliqué qui rend les résultats moins prévisibles.
Le candidat républicain au poste de gouverneur du Nevada, Joe Lombardo, s'exprime sous le regard de Donald Trump, le 8 octobre 2022 à Minden, Nevada. Justin Sullivan/Getty Images via AFP

L’ombre de Donald Trump sur les primaires aux États-Unis

Donald Trump continue certes de peser sur la vie du Parti républicain, mais il n’a pas influencé les primaires du parti autant qu’il le prétend, loin de là.
Audience de la Commission spéciale de la Chambre des représentants chargée d'enquêter sur l'émeute du Capitole, le 22 juillet dernier. Al Drago/AFP

L’enquête sur l’émeute du Capitole : le Watergate de Donald Trump ?

La commission sur l’insurrection du 6 janvier va bientôt reprendre ses auditions et devrait publier un rapport mi-octobre. Quel impact aura-t-il sur les élections de novembre ?
Joe Biden le 17 juin 2022, lors d'un sommet virtuel réunissant les principales économies de la planète, qui tente de s'attaquer au changement climatique au moment où les retombées de l'invasion de l'Ukraine par la Russie soulignent la dépendance du monde à l'égard des combustibles fossiles. Mandel Ngan/AFP

Climat : pourquoi Joe Biden aura beaucoup de mal à tenir ses promesses

Les ambitieux projets de Joe Biden en matière de lutte contre le changement climatique se heurtent à un contexte international délicat et à l’hostilité de l’opposition républicaine.
Les trumpistes attribuent à Vladimir Poutine des qualités similaires à celles de Donald Trump : détermination, virilité, attachement aux valeurs traditionnelles et rejet des « inepties gauchistes »… Kirill Kudryavtsev/AFP

Le poutinisme à toute épreuve de Donald Trump et de ses partisans

Au sein du camp républicain, Donald Trump conserve une influence majeure. Comme durant son mandat, et malgré la guerre en Ukraine, il se montre très compréhensif vis-à-vis de Vladimir Poutine…
Ketanji Brown Jackson, qui devrait être la première femme noire à être nommée à la Cour suprême des États-Unis, avec le président Joe Biden, le 25 février 2022. Saul Loeb/AFP

La première juge noire à la Cour suprême des États-Unis peut-elle changer la donne ?

En proposant la candidature à la Cour suprême de la progressiste noire Ketanji Brown Jackson, Joe Biden prend une décision dont les effets se feront encore sentir bien après la fin de son mandat.
Des vidéos de l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021 sont projetées lors d’une session de la commission d’enquête spéciale chargée d’établir les faits, le 27 juillet 2021 à Washington. L’enquête pourrait notamment aboutir à l’inculpation de Donald Trump pour incitation à l’insurrection. Getty Images via AFP

États-Unis : faut-il s’attendre à un coup d’État en 2024 ?

Donald Trump et ses soutiens entendent bien employer tous les moyens à leur disposition pour récupérer le pouvoir, notamment si le verdict des urnes en 2024 ne leur sourit pas.
La plupart des symboles brandis par les manifestants du 6 janvier 2021, comme le drapeau confédéré barré d’un fusil ou encore le Gadsden Flag, étaient déjà largement employés avant l’irruption de Donald Trump sur le devant de la scène politique. Joseph Prezioso/AFP

Le trumpisme n’est pas mort le 6 janvier : il n’a jamais existé

Retour sur certaines idées reçues affirmant la permanence du « trumpisme » – un terme si malaisé à définir qu’il ne faudrait peut-être même pas l’employer…
Le 6 janvier 2021, les partisans de Donald Trump ont pris le Capitole d’assaut. Un an plus tard, ils restent encore nombreux à rejeter l’élection de Joe Biden. Brent Stirton/Getty Images North America/Getty Images via AFP

Attaque du Capitole du 6 janvier 2021 : enjeux et conséquences pour 2022

Avec le recul, l’assaut lancé contre le Capitole le 6 janvier 2021 peut apparaître comme le signal d’un basculement sans retour de la démocratie américaine.
Amy Coney Barrett prête serment et devient juge de la Cour suprême sous les regards de son mari et de Donald Trump, alors président des États-Unis. Washington, le 27 octobre 2020. Brendan Smialowski/AFP

Politisation de la Cour suprême : la démocratie américaine en péril ?

La Cour suprême, actuellement au cœur du débat sur le droit à l’avortement aux États-Unis, est extrêmement politisée depuis la nomination de trois juges conservateurs sous Donald Trump.
À un an des élections de mi-mandat, Joe Biden est pressé par le temps pour faire passer ses grandes réformes économiques. Nicholas Kamm/AFP

Réformer l’économie américaine : pour Joe Biden, le temps presse

Joe Biden n’a pas encore réussi à faire voter tous ses grands plans d’investissement, les blocages venant notamment de son propre camp. Un problème urgent : les élections de mi-mandat se rapprochent.
Colin Powell, ici au Pentagone en compagnie du secrétaire d'État à la défense et futur vice-président Dick Cheney en 1989 lors d'une conférence de presse sur l'intervention américaine au Panama, fut à la fois un haut gradé de l'armée multi-décoré et un responsable politique de premier plan au sein de l'administration de George W. Bush. Bob Pearson/AFP

Colin Powell ou la dualité d’un destin américain

Colin Powell, par sa carrière militaire et politique, fut un pionnier pour les Afro-Américains. Mais plus qu’un symbole d’intégration, il était celui de la complexité de l’identité noire américaine.
Trump/Biden, même combat ? C’est ce que pourraient penser la France et les autres alliés de l’Amérique… Jim Watson, Angela Weiss/AFP

Diplomatie : de quoi l’Amérique de Joe Biden est-elle le nom ?

Le retrait d’Afghanistan et le pacte AUKUS incitent la France et les autres alliés des États-Unis à se demander si la politique étrangère de Joe Biden est vraiment différente de celle de Donald Trump.
Depuis son élection, Joe Biden, photographié ici dans le Bureau ovale le 2 février 2021, doit faire face à un parti républicain combatif, qui compte bien gagner les élections de mi-mandat en novembre 2022 et, pour cela, attise volontiers la défiance de ses électeurs à l’égard de l’administration démocrate. Chip Somodevilla/Getty Images North America/Getty Images via AFP

Le difficile combat de Joe Biden contre les divisions de l’Amérique

Joe Biden a mis en branle un ambitieux plan de relance qui vise à remettre l’économie sur les rails. La tâche consistant à réconcilier ses concitoyens sera peut-être encore plus compliquée…
Joe Biden salue Bernie Sanders, sous les yeux du président de la Cour suprême John Roberts, avant une session du Congrès à Washington, le 28 avril 2021. Andrew Harnik/AFP

Le nouveau cap du Parti démocrate sous Joe Biden

Avec l’ambitieuse relance économique de Joe Biden, le Parti démocrate semble revenir à ses principes d’avant le tournant vers le centre droit enclenché sous Bill Clinton il y a trente ans.
Kamala Harris prend la parole après avoir visité un site de vaccination contre la Covid-19 au M&T Bank Stadium de Baltimore, dans le Maryland, le 29 avril 2021. Saul Loeb/AFP

Les cent jours de Kamala Harris : une vice-présidente sur tous les fronts

Le rôle central que Kamala Harris, vice-présidente des États-Unis depuis cent jours, joue dans l’administration Biden montre que sa nomination ne se limite absolument pas à sa dimension symbolique.

Principales colaboradores

Más