Menu Close

Articles on jeunes diplômés

Displaying 1 - 20 of 24 articles

Comment retenir les « cerveaux » désireux de partir s’installer à l’étranger ? Shutterstock

En Tunisie, l’enjeu de la fuite des cerveaux

De nombreux Tunisiens diplômés de l’enseignement supérieur émigrent, jugeant que les conditions de travail et de vie sont plus attractives à l’étranger. Comment faire face à ce phénomène ?
Le nombre de slashers a fortement progressé ces dix dernières années. Shutterstock

Les jeunes rêvent-ils encore d’un emploi à vie ?

Si le CDI reste un sésame social, la nouvelle génération est plutôt encline à mixer les expériences professionnelles au fil d’une carrière et de nouveaux formats d’emploi se développent.
Un soutien adéquat et des conditions favorables à l'insertion professionnelle sont indispensables à la rétention du personnel enseignant. Shuttertock

Quitter ou persévérer en enseignement : une nouvelle plateforme comme piste de solution

Pour favoriser la rétention et le sentiment de compétence des enseignants dans le réseau scolaire, le ministère de l’Éducation a mis en œuvre un projet inédit intitulé TrEnsForma.
Entre stages, services civiques ou certifications numériques, les jeunes se construisent des stratégies d'insertion. Shutterstock

« Une jeunesse, des jeunesses » : des diplômes pour imaginer l’avenir ?

On répète aux jeunes que le marché de l’emploi est compétitif et que, sans un bon bagage, ils peineront à s’y faire une place. Mais, eux, quel regard portent-ils sur les diplômes et la formation ?
Créé en 1985, le bac professionnel est devenu le deuxième baccalauréat de France en termes d’effectifs. Shutterstock

Ces bacheliers professionnels qui déjouent les pronostics

S’ils représentent moins de 7 % des inscrits en licence, certains bacheliers professionnels se dessinent de vrais parcours de réussite à l’université. Retour sur ces trajectoires atypiques.
Manifestation contre la précarité étudiante, en mars 2021, à Paris. Bertrand Guay/AFP

Bonnes feuilles : « Une jeunesse sacrifiée ? »

On part souvent du principe qu'à chaque formation correspond un emploi et que l'expansion scolaire est la clé contre les inégalités. Est-ce aussi simple ? Extrait du livre « Une jeunesse sacrifiée ? »
Des livreurs se reposent sur leurs scooters électriques en attendant des commandes à l’extérieur d’un restaurant à Pékin, le 26 avril 2021. Greg Baker/AFP

Pandémie en Chine : quelles conséquences pour l’emploi ?

En Chine comme ailleurs, la pandémie a bouleversé le monde du travail. Au cœur de cette grande transformation, le triptyque télétravail, emploi précaire et reterritorialisation de l’économie.
Les jeunes restent réticents à une utilisation de l’IA pour évaluer des aspects personnels, tels que l’expression du visage, lors d’entretiens d’embauche. Shutterstock

Réglementation européenne de l’IA : un projet en phase avec les attentes des jeunes

Selon une étude de l’EDHEC NewGen Talent Center, les étudiants estiment que l’intelligence artificielle peut être source de progrès mais mentionnent la nécessité d’un encadrement des pratiques.
Selon les résultats de l’enquête, 62 % des anciens diplômés considèrent qu’une insertion professionnelle en période de crise économique leur a permis de faire preuve d’agilité et d’adaptation. Shutterstock

Jeunes diplômés : comment trouver son premier emploi en temps de crise ?

En temps de crise, l’insertion dans le monde du travail passe davantage par les candidatures spontanées et les réponses aux offres d’emploi.
Pour les jeunes qui arrivent sur le marché du travail, réussir signifie surtout être en cohérence avec ses valeurs et son ambition. Rawpixel.com / Shutterstock

Les jeunes diplômés, une chance pour la relance

Recruter la nouvelle génération de diplômés constitue la meilleure décision pour les entreprises. Mais la crise ne les exonèrera pas de la question du sens et de l’impact sociétal des emplois.
Face aux conséquences économiques de la crise, les étudiants et jeunes diplômés font partie des publics en première ligne. Shutterstock

Y aura-t-il une génération Covid ?

Dans les moments de crise, les jeunes générations peuvent être conduites à mettre en cause les générations aînées. L’épidémie de Covid-19 peut-elle déboucher sur une telle rupture ?
De nos jours, les différences entre les entreprises se jouent notamment sur la créativité, qui repose elle-même sur la diversité des effectifs. Andrey_Popov/Shutterstock

Intégrer ceux qui n’ont pas les codes en entreprise : un équilibre délicat à trouver

Les entreprises oscillent systématiquement entre besoin d’être rassurées sur une certaine conformité et nécessité de trouver des personnalités originales qui dynamiseront son activité.
Les jeunes d'aujourd'hui sont-ils réellement moins contrôlables que leurs aînés ? Roman Samborskyi/Shutterstock

Les quatre ancrages des stéréotypes générationnels

L’étude des caractéristiques prêtées aux générations Y ou Z laisse penser que les différences avec leurs aînés, largement exagérées, servent avant tout des intérêts bien précis…

Top contributors

More