Artículos sobre alimentation

Mostrando 1 - 20 de 250 artículos

J-Lo (la chanteuse et actrice Jennifer Lopez) est une adepte du jeûne intermittent. Amy Sussman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Jeûner est-il bon pour la santé ?

La pratique du jeûne interroge souvent, notamment sur les impacts physiologiques qu’il peut avoir sur les individus.
Illustration du jeûne dans la culture occidentale : une assiette vide avec un verre d'eau. Jean Fortunet/Wikimedia

Ce que jeûner indique de notre sociabilité

Quelles logiques encouragent le jeûne aujourd’hui et que révèle-t-il de notre envie de vivre ensemble ?
L'annonce d'un confinement « jusqu'à nouvel ordre » en mars dernier a généré une peur de manquer et des comportements impulsifs chez les consommateurs. AFP

Quand la faim justifie les moyens : comment expliquer les craintes infondées de pénurie alimentaire ?

Lorsqu’il s’agit de se nourrir, l’Homo œconomicus adopte des comportements bien spécifiques – ce qui explique la ruée des consommateurs vers les supermarchés plutôt que vers les banques début mars.
Un magasin d'alimentation ghanéen sur la rue Wellington à Gorton, Manchester, Royaume-Uni. geograph.org.uk

Quand migration rime avec changements culinaires

Une étude récente menée auprès de Ghanéens vivant à Manchester a permis de montrer que les régimes alimentaires sont influencés par le mode de vie, la génération et la perpétuation des traditions.
Ballots de foin. Le travail de la terre et les solidarités locales ouvrent de nouveaux horizons, notamment en temps de crise. Isabelle Favre

Solidaires car autonomes : loin des grandes villes, la promesse d’une autre vie

Dans le contexte actuel, satisfaire par soi-même quelques besoins vitaux permet de recouvrer un peu de sentiments de capacité et de liberté. Les espaces loin des villes le permettent.
Faire de l’exercice, comme ici le long du canal de Leeds à Liverpool, est d’autant plus important en cette période de pandémie de Covid-19. Lindsey Parnaby / AFP

Conversation avec Frédéric Altare : l’obésité, facteur très aggravant du Covid-19

La majorité des patients admis en réanimation suite à une infection par le SARS-CoV-2 présentent un surpoids important. Pourquoi les personnes obèses sont-elles plus menacées par ce coronavirus ?
En 1937, la secrétaire d'Etat à l'Education nationale fait décréter qu'il est obligatoire d'inclure un réfectoire à chaque nouvelle construction d'école. Shutterstock

Débat : N’oublions pas l’importance sanitaire et sociale des cantines scolaires !

Certaines écoles rouvriront leurs cantines le 11 mai, d’autres demanderont aux enfants d’apporter leur repas en classe. Une différence qui n’est pas anodine d’un point de vue historique.
Entre ruée sur les supermarchés et engouement pour le drive ou les circuits courts, le confinement a provoqué des changements de consommation notables. Martijn Baudoin / Unsplash

Consommation : les intentions d’aujourd’hui ne seront pas forcément les comportements de demain

Les craintes sur le pouvoir d’achat pourraient notamment démentir les intentions des Français qui souhaiteraient désormais privilégier les circuits courts, le bio ou les produits locaux.
Le stress lié au confinement peut affecter nos émotions, et modifier notre rapport à l’alimentation. Helena Lopes / Unsplash

En perturbant nos émotions, le confinement risque de favoriser les troubles alimentaires

Les épisodes de quarantaine liés aux épidémies induisent un stress important chez certaines personnes. En perturbant la régulation de leurs émotions, il les expose à des troubles de l’alimentation.
Tilapias rouges en bassins d’élevage intensif à Sumatra (Indonésie). IRD

Avec la hausse des températures, l’aquaculture bientôt un point chaud de l’antibiorésistance ?

Une étude récente souligne les effets du réchauffement climatique sur l’antibiorésistance dans les fermes aquacoles. Une situation qui constitue une menace pour la sécurité alimentaire mondiale.
Les utilisateurs de Yuka sont 88% à affirmer que l'application contribue. à faire évoluer la législation sur les substances autorisées dans les produits. Sylv1rob1 / Shutterstock

Comment l'application Yuka donne le pouvoir aux consommateurs et bouscule industriels et distributeurs

Le cas Yuka montre le potentiel du numérique à renforcer le pouvoir des consommateurs: de l'adoption rapide d'une innovation par les consommateurs à la réaction à grande échelle des industriels.
Sans la domestication des micro-organismes, nous n’aurions ni pain, ni vin, ni formage. Marco Mayer / Shutterstock

La preuve par trois : Ça fermente dans nos assiettes !

Le scientifique Christophe Lavelle vous propose un éclairage en trois parties sur la place essentielle des microbes dans le patrimoine alimentaire de l’humanité.
Dans un gramme de yaourt, on dénombre quelque 10 millions de probiotiques, ces micro-organismes qui vont coloniser notre intestin. Puhhha / Shutterstock

Podcast : Pourquoi le yaourt nous fait du bien

Pourquoi le yaourt nous fait du bien.
Le lait frais fermenté va enrichir le microbiote intestinal, améliorant ainsi nos capacités digestives, immunitaires et même neurologiques.
Les levures et les bactéries peuvent générer des métabolites (acides, gaz, alcool) qui vont changer les propriétés des produits sur lesquels elles se sont installées. Dewald Kirsten / Shutterstock

Podcast : L’art subtil de la transformation des aliments

L'art subtil de la transformation des aliments. CC BY-SA6 MB (download)
En favorisant de manière sélective la prolifération de certains micro-organismes (bactéries et levures) au détriment d’autres, L’Homme produit des nourritures fermentées plutôt que pourries.

Principales colaboradores

Más