Menú Close

Artículos sobre alimentation

Mostrando 1 - 20 de 509 artículos

Le fait que certaines personnes âgées vivent très vieilles sans suivre les recommandations d’usage ne les rend pas caduques pour autant… Lizavetta/Shutterstock

Biais du survivant : pourquoi il faut se méfier des conseils nutritionnels des centenaires

Non, boire un verre de liqueur par jour ou manger du bacon à tous les petits-déjeuners n’est pas un remède miracle pour bien vieillir, quoiqu’en dise les centenaires qui ont appliqué cette recette…
Bien que les médicaments à base de semaglutide, comme Ozempic, soient recommandés pour traiter le diabète de type 2, ils sont de plus en plus prescrits « hors étiquette » en raison de leur efficacité pour induire une perte de poids. (Shutterstock)

Les régimes amaigrissants ou un usage détourné de médicaments tels qu’Ozempic peuvent contribuer aux troubles alimentaires

La demande pour des médicaments amaigrissants non homologués comme Ozempic comporte des risques pour la santé d’une perte de poids non supervisée et le développement de troubles de l’alimentation.
Haricots et maïs, pois chiches et semoule de blé… de nombreuses recettes traditionnelles associent des légumineuses à des céréales pour un apport optimal en acides aminés essentiels, les briques qui constituent les protéines. Mehmet Cetin/Shutterstock

Haricots, soja, pois, lentilles… profiter des légumineuses sans risques ni inconforts

Les légumineuses présentent un intérêt nutritionnel certain. Mais elles sont jugées peu digestes et les phyto-estrogènes du soja inquiètent. Apprenons à les cuisiner pour en profiter sans risques ni inconforts.
Il existe des recommandations basées notamment sur l’indice de masse corporelle (IMC) avant sa grossesse mais aussi sur le nombre de bébés qu'elle porte (jumeaux, triplés…) pour déterminer le poids moyen qu’une femme enceinte doit prendre. Africa Studio / Shutterstock

Adieu au mythe du « manger pour deux » : pourquoi contrôler son poids pendant la grossesse est si important

Un excès de poids pendant la grossesse peut avoir des conséquences sur la santé de la mère et de l’enfant à naître.
Dans ses repas, il faut privilégier les sources d’acides gras oméga-3, comme l’huile de colza, les poissons gras, les noix ou encore les graines de lin, qui pourraient avoir un impact significatif sur notre santé. 13Smile/Shutterstock

Un meilleur équilibre oméga-6/oméga-3 dans l’assiette aide à lutter contre l’obésité et ses complications

Dans notre alimentation, l'apport en acides gras oméga-6 et oméga-3 est très déséquilibré. Ce qui augmente le risque d’obésité et pourrait aussi favoriser certains troubles cognitifs.
Si la langue est l’organe où l’on trouve le plus de bourgeons gustatifs, responsables du goût, on les retrouve aussi ailleurs dans le corps. Andriyko Podilnyk/Unsplash

Sentons-nous le goût des aliments uniquement avec notre langue ?

Les bourgeons gustatifs, les structures qui nous permettent de sentir le goût, ne se trouvent pas que sur la langue. Les scientifiques en ont identifié dans d’autres parties du corps.
Sous quelle forme préférez-vous votre part des quelque 5 millions de tonnes de cacao produites dans le monde chaque année ? Maya Kruchankova/Shutterstock

Saveur, texture, préparation… la science du chocolat décortiquée

Derrière la fermentation, la torréfaction, le broyage qui transforment le cacao en tablettes de chocolat, bonbons et pâtisseries, c’est de la science qui se cache.
On estime qu’un décès sur cinq dans le monde est dû à une mauvaise alimentation, et le rôle des aliments ultra-transformés (AUT) a fait l’objet de nombreuses études au cours des dernières années (Shutterstock)

Aliments ultra-transformés : la plus grande étude jamais réalisée révèle leurs effets néfastes sur la santé

Une nouvelle étude d’envergure révèle que les AUT sont impliqués dans de nombreux problèmes de santé, mais ignorons toujours quels aliments sont les principaux coupables.
Les acides gras oméga-3, présents notamment dans les noix et autres fruits à coque et dans les poissons, sont bénéfiques pour la santé. Al.geba/Shutterstock

Les acides gras oméga-3 sont liés à une meilleure santé pulmonaire

Les acides gras essentiels présents, entre autres, dans le poisson et les fruits à coque sont bénéfiques pour la santé. Les chercheurs découvrent aussi leur rôle positif en cas de fibrose pulmonaire.
Des études ont montré que le régime méditerranéen, riche en légumineuses, fruits et légumes, poissons, huile d'olive, etc. est un allié pour prévenir les maladies cardiovasculaires. luigi giordano/Shutterstock

L’alimentation positive, c’est s’inspirer du régime méditerranéen et limiter le sucre

Manger positif et durable pour sa santé et pour la planète, c’est possible. Pour cela, il faut adopter un régime méditerranéen et limiter le sucre non essentiel présent dans les aliments industriels.
Les agricultrices et agriculteurs français ont marqué leur opposition à des normes et des injonctions contradictoires toujours plus nombreuses, dans un contexte où les consommateurs eux-mêmes ont parfois du mal à s'y retrouver. Ramses (Cuba), Cartooning for Peace, 2024

Crise agricole : quels défis pour demain ?

Retour sur les principaux points économiques, scientifiques et historiques des récentes colères agricoles.
Pratiquer une activité physique adaptée à son état de santé et à son âge, en privilégiant les exercices de mise en charge, contribue à préserver la solidité de ses os. Liderina/ Shutterstock

Comment bien prendre soin de ses os

Certaines situations de santé, comme les changements hormonaux durant la ménopause, peuvent entraîner une perte osseuse excessive. En prévention, l’alimentation et l’activité physique peuvent aider.
Nos systèmes alimentaires et agricoles sont en première ligne des défis climatiques, mais de nombreuses options existent pour aider à leur transformation. Shutterstock

Climat : nos systèmes alimentaires peuvent devenir plus efficaces, plus résilients et plus justes

Nos systèmes agricoles et alimentaires sont en première ligne du changement climatique. Ils pourraient être transformés pour gagner en résilience et équité, et contribuer à la stabilisation du climat.
Chez les Anciens, manger de la viande cuite était notamment une façon d'affirmer sa supériorité sur le reste du monde animal. Sven Brandsma / Unsplash

Manger de la viande : ce que Grecs et Romains en disaient

Viandard ou végétarien ? Le débat avait déjà lieu dans l’Antiquité. L’alimentation carnée était alors minoritaire et les arguments des carnivores n’étaient pas liés à la nutrition…

Principales colaboradores

Más